pictogerbeaud.com

Euphorbes - choix, culture, entretien

Parmi les floraisons qui se font plus nombreuses lorsque le printemps s'installe, une fleur un peu étrange a peut-être parfois piqué votre curiosité. Sa couleur acidulée peut sembler ambiguë : s'agit-il d'une feuille ou d'une fleur? L'équivoque se poursuit parfois plus loin : vivace ou arbuste ? Ce qui est sûr, c’est que l’euphorbe ne manque pas d'originalité ! Avec ses nuances originales et ses formes insolites, elle a un talent fou pour faire pétiller le printemps !

Teintes acidulées pour printemps tonique


Euphorbe amygdaloide

Ce qui est le plus séduisant chez l’euphorbe, c’est la couleur si singulière de ses floraisons, hésitant entre le vert et le jaune, et qui fait pétiller la palette printanière. L’association avec des couleurs vives donne des mariages toniques, pleins de vitalité ; les couleurs douces, pastel sont valorisées. Le jaune anisé, teinté de vert, de l’euphorbe est une couleur très présente au printemps. On la retrouve dans le feuillage naissant des arbres et des arbustes caducs. Pour le rendre plus lumineux encore, il suffit de jouer les coloristes et de l’associer au violet (allium, iris, clématite à grandes fleurs) ou au bleu si on aime les contrastes moins tranchés.

Un spectacle des 4 saisons

Avec elles, le spectacle n’est jamais éphémère. Il s’inscrit dans la continuité des saisons grâce aux feuillages souvent persistants. Ces derniers présentent tous les verts imaginables, parfois teintés de bleu, de jaune de pourpre, de rouge ou de … chocolat et se déclinent à toutes les hauteurs : du couvre-sol tapissant à la touffe majestueuse et spectaculaire de deux mètres ! Son allure exotique peut être mise en avant et permet de créer des ambiances voyageuses : littoral méditerranéen, îles de l’Atlantique, Himalaya…

Originales et pas capricieuses

Floraisons surprenantes, feuillages décoratifs qui parfois flamboient jusqu’en automne ou durent tout l’hiver…Les euphorbes offrent en prime un caractère bon enfant. Robustes, elles acceptent les conditions les plus délicates, se développent rapidement et permettent de créer un décor express dans les jardins récents. Parfaites pour assurer le lien entre d’autres vivaces, bulbes ou annuelles, les variétés les plus hautes seront idéales pour créer un fond de décor pour attendre l’achat d’arbustes.

Une euphorbe pour chaque jardin

Il y a forcément une euphorbe qui convient à votre jardin. Le tout est de ne pas se tromper ! Pour ne pas se perdre dans cette grande famille, voici quelques repères faciles à suivre. Les usages présentés ne sont bien sûr pas exclusifs, mais ils sont une bonne indication des choix à privilégier.

Soleil et sécheresse


Euphorbe amygdaloide purpurea

Soleil et sol frais

Spécial zone marécageuse

Ombre ou mi-ombre, en sol sec

Spécial rocaille

Conseils de culture

La bonne euphorbe à la bonne place !

Euphorbia myrsinites

Euphorbia myrsinites

Les euphorbes supportent assez mal d’être déplacées, leurs racines craignant les blessures. Evitez-leur les lieux de passage fréquentés par les enfants. Ces derniers peuvent abîmer les plantes, provoquer des écoulements de latex et se brûler à son contact. Renseignez-vous sur les qualités et les besoins de l’euphorbe choisie pour l’installer au bon endroit ! Si vous avez des exigences particulières, il y a sûrement une euphorbe qui y répond : les graviers et les cailloux plaisent à celles qui aiment le sec, certaines apprécient un sol fertile, d’autres la protection d’un mur chaud, celles qui ont de belles couleurs d'automne seront plus en valeur au soleil couchant… Faites le bon choix !

Le meilleur moment pour planter

Surveillez les vagabondes...

Quand elles se plaisent, certaines euphorbes ont tendance à s’étaler ! Limitez les traçantes (celles qui ont des rhizomes) en tranchant dans le vif avec la bêche. D’autres se ressèment spontanément, si vous avez oublié de supprimer les fleurs fanées, arrachez les plantules alentour.

Au cœur du printemps (avril-mai) au moment de leur période de gloire ou au début de l’automne. Les jeunes sujets auront tôt fait de s’enraciner avant l’hiver. Vous pouvez aussi installer des sujets plus gros vendus en conteneurs toute la belle saison, si vous assurez la reprise par des arrosages réguliers.

Jamais sans mes gants !

Avant tout manipulation, mettez des gants et des manches longues pour éviter que du latex ne rentre en contact avec la peau. Il est irritant pour la peau, provoquant des réactions de photosensibilité et de sévères inflammations cutanées. Ne vous frottez pas les yeux. Si l’œil est touché, rincez abondamment à l’eau claire et contactez d’urgence un spécialiste.

De l’importance du drainage

Euphorbia griffithii 'Fireglow'

Euphorbia griffithii 'Fireglow'

La majorité des euphorbes se plait dans un sol bien drainé voire pauvre et caillouteux. Hormis quelques variétés himalayennes, le calcaire ne les rebute pas du tout. Si votre sol est lourd et compact, allégez-le avec des graviers ou du sable grossier. Vous pouvez aussi installer les plantes sur un talus ou près d’un muret, situation qui favorise l’évacuation de l’eau.

Evitez un sol trop fertile

Trop grassement nourries, les euphorbes développent des tiges plus souples qui croulent ensuite sous le poids des inflorescences.

Pas trop d'entretien !

Paillez autour des souches avec des feuilles mortes pour les adeptes de terrain frais et des graviers pour celles qui se plaisent au sec. Cela limitera les mauvaises herbes et le tassement de la terre sous l’effet des précipitations. En effet, les racines des euphorbes n’apprécient que modérément les binages.

Taille

Rabattez les tiges florales si vous n’utilisez pas les graines ou ne désirez pas que la plante essaime dans le jardin. Attendez que les inflorescences soient complètement fanées pour éviter que trop de latex ne s’écoule. Si vous taillez en hiver, pas de souci car la sève est peu abondante.

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage