pictogerbeaud.com

Semez la mâche en fin d'été

S'il est bien une "salade" qui revient à la mode, c'est la mâche. Il est vrai que les feuilles de cette ancienne "mauvaise herbe" ont une saveur très agréable, et qu'elles sont en outre pleines de vertus. Semez en fin d'été pour en profiter dès l'automne et jusqu'au printemps.

Mieux la connaître

Bouquet de mâcheLa mâche (valerianella olitoria) est une petite plante annuelle qui pousse partout en Europe, à l'état sauvage. Ses feuilles réunies en rosette sont un peu charnues; la tige porte si on la laisse fleurir de petites fleurs bleu pâle (sans intérêt...).

Qualités nutritionnelles

En dehors de qualités gustatives avérées de cette herbe qu'on appelle parfois "Doucette", que contiennent ces petites feuilles vertes ?

La mâche contient en grande quantité vitamine C, vitamine E et béta-carotènes. Elle possède donc des propriétés antioxydantes, et permet ainsi de lutter contre les dégâts des radicaux libres et le vieillissement des cellules. Elle est également riche en vitamine B9 (intéressant pour les femmes enceintes puisque cette vitamine est bonne pour le développement des bébés), et en fer.

Vous avez dit Omega 3 ?

C'est un peu la tarte à la crème des nutritionistes ces dernières années. Ces matières grasses sont aujourd'hui réputées aider à lutter contre les problèmes cardiovasculaires, voire la maladie d'Alzheimer. Quoi qu'il en soit, la mâche en contient de grandes quantités : plus de la moitié des matières grasses qu'elle contient sont des Omega 3, soit 240mg pour 100g.

Culture

Sol

La mâche est peu exigeante. Elle apprécie un sol frais, un peu argileux. Ce dernier n'aura pas besoin d'être travaillé : on peut parfaitement la semer à la suite d'une autre culture. Sans bêchage, sans apport d'engrais.

Exposition

Intéressant : la mâche peut se satisfaire d'un ombrage naturel, garant de fraîcheur. Vous pouvez ainsi la placer entre les choux, ou bien sous les arbres fruitiers qui bordent parfois le potager.

Semis

Le semis s'opère en place, en pleine terre. Procédez fin août pour des récoltes d'automne, ou bien fin septembre pour des récoltes de printemps, voire d'hiver si le climat est doux. La mâche passe l'hiver en terre, mais un voile d'hivernage est bienvenu en climat froid pour les protéger des gelées un peu fortes.

Semis de mâche avec le semoir à grainesSemez vos graines dans des sillons peu profonds (1 cm suffit), espacés d'une vingtaine de cm. Utilisez un semoir manuel pour régulariser le geste, recouvrez de terreau, tassez doucement.

Votre rôle se limitera ensuite à maintenir un sol toujours frais, afin que la germination se déroule correctement. Veillez donc à arroser régulièrement; un paillage très fin est également possible.

Après la levée des graines, procèdez à l'éclaircissage pour ne conserver qu'un plant tous les 5 cm.

Récolte

On récolte les rosettes dès qu'elles sont bien formées, en général 3 mois après le semis. Agissez avant que les fleurs ne surviennent ! Les feuilles seraient encore tendre, mais elles prennent alors un peu d'amertume.

Coupez les touffes bien développées un petit cm au-dessus du sol : en évitant l'arrachage, vous vous épargnez une corvée de nettoyage. De plus, la mâche "remonte" : de nouvelles rosettes plus petites apparaîtront; c'est toujours ça de pris...

Quelques variétés

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage