pictogerbeaud.com

Gordlinia grandiflora

Gordlinia grandiflora est un bel arbuste pour terre de bruyère aux élégantes fleurs blanches et parfumées qui rappellent celles de certains camélias à fleurs simples. Malheureusement, il n'est pas simple à trouver !

Gordlinia grandiflora : une beauté rare

Gordlinia grandiflora est le résultat d'un croisement entre Franklinia latamaha, l'arbre de Franklin, un petit arbre rustique et caduc de la famille des Théacées (disparu à l'état naturel), aux fleurs blanches, en coupe, et aux anthères jaunes, et un autre arbre de la même famille mais moins rustique (-8°C au lieu de -19°C) : Gordonia lasianthus, persistant, à port dressé, aux fleurs plus grandes et parfumées. Le croisement des deux vise à tirer parti de la résistance au froid du premier et du feuillage persistant et de la beauté des fleurs du deuxième.

Gordlinia grandiflora en fleur
Gordlinia grandiflora en fleurAgrandir l'image

Un pari qui semble presque réussi : Gordlinia grandiflora est un petit arbre de croissance rapide d'environ 3 mètres de haut à maturité pour 2 mètres de large. Les fleurs, d'une douzaine de centimètres de diamètre, sont d'un blanc pur avec un gros cœur jaune (elles ne sont pas sans nous rappeler celles du camélia). Elles s'épanouissent de juillet à septembre. Le feuillage étroit, lancéolé et semi-persistant prend de belles couleurs rouge-orange en automne. La rusticité de Gordlinia grandiflora est d'environ -12°C selon les conditions de culture.

Utilisation au jardin du Gordlinia grandiflora

Gordlinia grandiflora peut être planté dans un massif de plantes de terre de bruyère mais il vaut la peine qu'on lui consacre un espace dégagé où sa floraison et son feuillage seront mis en valeur. Bonus : ses fleurs attirent les papillons.

Gordlinia grandiflora : feuillage d'automne
Gordlinia grandiflora : feuillage d'automneAgrandir l'image

Plantation et culture de  Gordlinia grandiflora

Exposition

Plein soleil à semi-ombragée les après-midis, en régions chaudes.

Sol

Neutre à acide, humifère (type terre de bruyère), frais mais très bien drainé.

Plantation

Si vous le trouvez, l'arbre se présentera probablement en motte. Vous pouvez donc planter Gordlinia grandiflora au printemps comme en automne sur un sol drainant.

Entretien

De l'expérience des jardiniers qui ont accueilli le Gordlinia grandiflora, il ressort que ce nouveau petit arbre est plutôt délicat, mais qu'il mérite l'attention qu'on lui portera.

Des arrosages réguliers sont nécessaires la première année qui suit la plantation. Le paillage est recommandé, surtout sur les terrains qui ont tendance à s’assécher rapidement l'été. Il servira ensuite de protection contre le froid durant l'hiver. Après la floraison, une taille de nettoyage (bois mort) peut être réalisée.

Gordlinia grandiflora : floraison
Gordlinia grandiflora : floraisonAgrandir l'image

Gordlinia grandiflora : en pratique

Plantation

Où le trouver ?

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage