pictogerbeaud.com

Un sapin de Noël en pot

Accueillir un sapin naturel en pot pour Noël est un choix de plus en plus prisé par les familles. Comment le conserver au mieux, qu'en faire après les fêtes, comment le réutiliser d'une année sur l'autre ?

Pourquoi choisir un sapin en pot pour Noël ?

Le choix d'un sapin de Noël naturel en pot n'est pas anodin, car il s'agit d'opter pour un arbre vivant plutôt que pour un sujet artificiel en plastique ou pour un arbre coupé qui ne survivra pas aux fêtes. Afin de faire pousser ces arbres destinés à être coupés, les producteurs ont besoin de beaucoup d'eau, de répandre des engrais, ce qui a forcément un impact écologique, sans compter l'empreinte carbone émise lors du transport des arbres vers leurs lieux de vente puis vers les domiciles. Ne parlons pas des sapins artificiels en PVC, produits en masse et venus de contrées lointaines par avion !

Sapins de Noël en pot (épicéas)
Sapins de Noël en pot (épicéas)Agrandir l'image

>> Lire aussi : Sapin de Noël : la production

Au-delà de ces considérations écologiques, le sapin en pot (notamment l'épicéa) a pour autres atouts de dégager son parfum inimitable dans la maison, et de vous faire réaliser des économies puisqu'il sera inutile de le renouveler chaque année.

S'il venait à mourir, il pourra être broyé et ajouté au compost ou débité en bûches pour alimenter la cheminée contrairement à un sapin artificiel qui nécessitera un traitement spécial et beaucoup d’énergie pour le recycler.

Quelles espèces de sapin en pot choisir ?

Autrefois, le "sapin" de Noël le plus courant était en fait un épicéa (Picea abies). Il a pour avantage d'être peu coûteux et très odorant, mais il perd rapidement ses aiguilles.

De nos jours, on lui préfère de "vrais" sapins (au sens botanique du terme) comme Abies nobilis ou Abies nordmanniana (le fameux Nordmann), aux aiguilles bien vertes qui ne tombent pas et tolèrent la sécheresse de l'air en appartements, mais qui sont un peu plus chers à l'achat.

Aiguilles de sapin nobilis
Aiguilles de sapin nobilisAgrandir l'image

Comment cultiver un sapin de Noël en pot ?

La culture d'un sapin de Noël en pot n'est pas très compliquée pour peu que les besoins de l'arbre soient respectés.

Entretien du sapin durant la période des fêtes

Installez toujours votre sapin le plus éloigné possible des sources de chaleur (radiateur, convecteur, cheminée) car il tolère très mal la sécheresse de l'air et la chaleur. Essayez de ne pas surchauffer la pièce durant tout le temps où votre sapin vous accompagnera en intérieur. Une moyenne de 18°C sera plus supportable pour lui.

Si votre arbre n'est pas paré de guirlandes électriques, brumisez souvent son feuillage avec de l'eau à température ambiante. Vous pouvez aussi placer des humidificateurs sur vos radiateurs pour que l'air soit moins sec.

N'oubliez pas d'arroser abondamment votre sapin une fois par semaine mais ne laissez pas d'eau stagner dans la soucoupe.

Sapin de Noël en pot
Sapin de Noël en potAgrandir l'image

Conserver le sapin en pot après les fêtes

Votre sapin va pouvoir retrouver une atmosphère plus propice à sa culture en extérieur, mais il va falloir le sortir progressivement pour ne pas lui causer de choc thermique. Si possible, ménagez-lui une semaine de transition dans un jardin d'hiver ou une véranda non chauffés, puis sortez-le au jardin à la mi-ombre avant de l'installer au soleil pour l'hiver.

Retirez la soucoupe pour que l'eau puisse s'écouler, et n'oubliez pas de l'arroser très régulièrement pour que le substrat ne sèche jamais complètement.

Au printemps, rempotez-le si nécessaire, dans un mélange riche constitué pour moitié de bonne terre de jardin à tendance acide et de compost. Un rempotage tous les 3 ans est habituellement suffisant. Si le sujet est vraiment imposant, surfacez simplement le dessus du substrat avec du compost additionné de poudre de corne broyée et de sang séché.

En été, placez votre sapin à l'ombre de grands arbres et arrosez abondamment. Griffez un peu de corne broyée tous les 3 mois au pied de votre arbre pour le nourrir ou faites un ajout d'engrais liquide azoté tous les 15 jours durant toute la belle saison.

Epicéa nain en pot sur une terrasse
Epicéa nain en pot sur une terrasseAgrandir l'image

Et si je veux planter mon sapin de Noël au jardin ?

Il est tout à fait possible de planter son sapin de noël au jardin mais ce choix nécessite quelques connaissances, notamment sur l'ampleur des sujets une fois adultes et sur le climat. Dans les régions les plus chaudes, la reprise est rarement assurée, mais si vous désirez tenter l'expérience, plantez-le en zone ombragée et dans un terrain frais. Si votre jardin est petit, choisissez des variétés naines, car les sapins classiques peuvent atteindre près de 40 mètres de hauteur pour une quinzaine de mètres d'étalement !

Où planter mon sapin ?

Choisissez un emplacement bien dégagé, loin des canalisations ou des aménagements maçonnés (murs, toitures, façades...) car les racines et les branches pourraient occasionner des dégâts au fur et à mesure de la croissance de l'arbre.

Sapin de Noël replanté au jardin
Sapin de Noël replanté au jardinAgrandir l'image

Comment planter mon sapin de Noël ?

  1. Ôtez le conteneur et laissez tremper la motte dans une bassine d'eau à température ambiante.
  2. Creusez un trou faisant le double de la taille de la motte.
  3. Mélangez à la terre extraite du compost et de la poudre de corne broyée. Si le sol est lourd ajoutez du sable de rivière de granulométrie moyenne.
  4. Étalez ce mélange au fond du trou de plantation et réglez la hauteur afin que le collet de l'arbre soit au niveau du sol avant de reboucher.
  5. Tassez bien le mélange autour du pied de l'arbre et ménagez une cuvette pour recueillir les eaux d'arrosage.
  6. Arrosez abondamment.

>> Lire aussi : Jamais sans mon sapin de Noël !

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage