pictogerbeaud.com

Les fleurs comestibles en bulbes à planter à l'automne

L'automne constitue la période idéale pour installer des bulbes. Outre la décoration toujours remarquable, plusieurs de ces fleurs sont intéressantes pour la cuisine. Découvrez qui elles sont et nos conseils de plantation.

Qui sont-elles ?

Jacinthe - fleursCitons principalement :

Conseils de plantation

Ces bulbes doivent donc être mis en place à l'automne. Il faut que la terre soit encore un peu chaude, pour que les racines puissent se former avant les premiers froids.

Les bulbes sont assez tolérants au niveau du sol. Toute terre de jardin saine convient. Reste qu'une terre bien drainée est préférable. Les terres sablonneuses possèdent des caractéristiques idéales; c'est ce qui a permis à la Hollande de s'illustrer dans la culture et la commercialisation de ces fleurs.

TulipesLa partie plate de l'oignon se nomme le "plateau". C'est à ce niveau que surgiront les racines. Il convient de le poser à plat, au fond du trou. Vous pouvez indifféremment pratiquer des trous individuels (avec l'outil adapté ou à la pelle à main), ou bien pratiquer un large trou, y déposer plusieurs bulbes puis recouvrir de terre. Dans tous les cas, un petit conseil : ne rebouchez vos trous qu'une fois la plantation terminée : il est plus fréquent qu'on ne le croit de creuser à nouveau au même endroit et... de retomber sur un oignon !

Côté profondeur de plantation, comptez généralement entre 2 et 3 fois la hauteur du bulbe mis en place. Trop profond, la tigne n'atteindrait pas la lumière ou serait trop épuisée pour fleurir, pas assez la tige manquerait de stabilité (c'est particulièrement vrai pour les hampes florales généreuses des jacinthes).

Et le dahlia ?

Le dahlia ne fait pas spécialement penser à un bulbe; pourtant, on le rapproche des plantes bulbeuses en raison de sa racine tubérisée.
Reste que la plantation du dahlia, intéressant en cuisine pour son tubercule ou ses pétales, ne se fait pas à l'automne mais au printemps. La date de plantation est en fait dépendante du climat : pour une pousse correcte, il faut absolument protéger le dahlia des gelées printanières. Pour éviter les impairs, il y a un moyen simple : attendez la floraison des lilas ! Vous passerez ainsi d'une comestible à l'autre !

Exposition

Les jacinthes profitent au soleil, mais poussent également vaillamment à mi-ombre. Elles seront plus précoces dans le premier cas, mais c'est sous un arbre que leur floraison durera le plus longtemps. N'hésitez pas non plus à installer vos bulbes sous les arbustes ou en bordure de haie : à l'époque à laquelle ils fleurissent, les feuillages ne sont pas encore bien installés, ce qui leur assure par conséquent une lumière suffisante.

Faut-il laisser ces bulbes en place ?

DahliasIl y a plusieurs écoles à ce sujet. Certains laissent les bulbes en terre à l'année, d'autres se font une religion de les sortir après floraison. Si la terre est bien drainée, le bulbe ne risque rien. Pour qu'il refasse ses réserves d'une année sur l'autre, il faut dans tous les cas attendre que le feuillage ait jauni. Une fois passé, le bulbe ne gêne en rien. Et cela évite bien du travail.

Reste que si certaines variétés profitent d'un an à l'autre (c'est notamment le cas des narcisses, dont les bulbes peuvent atteindre des proportions importantes et s'étendre jusqu'à former de véritables tapis), d'autres dégénèrent (situation classique avec les tulipes qui, à l'exception des botaniques, ont globalement tendance à s'atrophier rapidement).

Si vous utilisez vos fleurs pour cuisiner, pas de souci. Si vous en conservez pour "le coup d'oeil", autant il importe de conserver le feuillage jusqu'à jaunissement, autant vous aurez soin de couper les tiges des fleurs fanées : cela évitera au bulbe de s'épuiser inutilement.

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage