pictogerbeaud.com

Arbres fruitiers pour petits jardins

Pas besoin d'un verger pour cultiver des fruitiers. Même avec un petit jardin vous pouvez récolter de nombreux fruits. Voici donc les solutions qui s'offrent à vous...

Les petits arbres fruitiers

Certaines essences sont naturellement à faible développement et donc peu encombrantes dans un petit jardin. Ce sont notamment les cassissiers, groseilliers, cognassiers et néfliers, mais vous pouvez également accueillir un camérisier, petit chèvrefeuille qui produit des baies comestibles. 

Du côté des fruitiers généralement imposants, on optera pour des variétés spécifiques, naines (de 2,50 m à 3 m de haut et que l'on peut cultiver en pot) ou à faible développement -ces espèces se trouvent chez les abricotiers, brugnoniers, nectariniers, cerisiers, pêchers, poiriers, pommiers et pruniers-, ou bien pour des fruitiers greffés sur portes-greffes nanisants, comme ce peut être le cas pour les pommiers et les poiriers.

>> Lire : Fruitier nain : le choisir et l'entretenir

Figuier en pot
Figuier en potAgrandir l'image

Les formes de fruitiers peu encombrantes

Les formes de basse-tige (gobelet, quenouille), les formes colonnaires, et surtout les formes en espaliers (palmettes, cordons à palisser sur un fil le long d'un mur ou d'une allée...), ont des encombrements tout à fait compatibles avec un petit jardin. Pommiers, poiriers, pêchers, abricotiers se plient à l'exercice sans trop de difficultés.

>> Lire : Les différentes formes de fruitiers

Petit poirier palissé contre un mur
Petit poirier palissé contre un murAgrandir l'image

Fruitiers grimpants

Les lianes fruitières, comme l'actinidia ou la vigne, peuvent être utilisées pour cacher un mur ou habiller une pergola. Le mûrier ronce n'est pas, à proprement parler, une liane mais un arbuste aux tiges sarmenteuses qui peuvent atteindre 5 mètres de haut et qu'il est facile de faire courir le long d'un mur ou d'une clôture.

Vigne
VigneAgrandir l'image

Pour ne pas grignoter l'espace disponible

Beaucoup d'arbres fruitiers sont aptes à s’immiscer dans les différents espaces de votre jardin, sans devenir encombrants.

Dans le potager

On choisira des essences à développement faible à moyen, pour limiter la concurrence en eau et en nourriture avec les légumes, ainsi que les ombrages gênants.
Sont bien adaptés : les petits fruits (cassissier, framboisier, groseillier...) et le raisin, le pêcher, les pommiers et poiriers greffés sur des portes-greffes nanisants, et éventuellement l'abricotier, le prunier et le noisetier.

Dans la haie

En haie, choisissez des essences évoluant naturellement en cépée. Ce ne sont pas des essences de pleine lumière ni de fort développement.
Sont bien adaptés : le cognassier, le noisetier, le sureau ou le prunier, mais également l'argousier, l'amélanchier, l'aronia, le prunellier (haie défensive !)...

>> Lire : Planter une haie fruitière

Récolte dans une haie fruitière
Récolte dans une haie fruitièreAgrandir l'image

À la place des arbres d'ornement

Il est tout à fait possible d'intégrer un fruitier aux fleurs, aux fruits ou aux feuilles esthétiques dans un jardin d'ornement. Les floraisons souvent pleines de charme et parfumées (voir le diaporama : Fruitiers en fleurs), et les fruits colorés prolongent leur intérêt visuel au fil des saisons.

Cognassier en fleurs dans un jardin
Cognassier en fleurs dans un jardinAgrandir l'image

>> Lire aussi : Quel arbre pour un petit jardin ?

Poncirus trifoliata
Poncirus trifoliataAgrandir l'image

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage