pictogerbeaud.com

Pléione

Les pléiones sont des orchidées semi-rustiques que l'on peut faire pousser en pleine terre lorsque le climat le permet, ou tout du moins à l'extérieur jusqu'à ce que les températures deviennent négatives.

Les pléiones : des orchidées d'extérieur

Les pléiones (famille des Orchidacées) sont de petites orchidées provenant des forêts humides sub-tropicales d'altitude (du nord de l'Inde à Taiwan). Par rapport à leur petite taille, qui ne dépasse pas 15 cm de hauteur, leurs fleurs paraissent sur-dimensionnées : un grand labelle tubulaire au bord frangé (5 à 8 cm de long) entouré de longs et fins sépales et pétales et dont les couleurs se déclinent du blanc au mauve. Comptez une à deux fleurs pour chaque pseudo-bulbe et une à deux feuilles selon l'espèce. Si les pléiones produisent de très belles fleurs, elles ont le désavantage de ne fleurir qu'une quinzaine de jours au début du printemps.

Pléiones
PléionesAgrandir l'image

Les pléiones sont des orchidées semi-rustiques. Cultivées dans de bonnes conditions, elles peuvent survivre à de courtes périodes de gel. Il est cependant préférable de réserver la culture en pleine terre aux régions dont les températures hivernales ne descendent que très rarement en dessous de 0°C.

Que ce soit en pot ou en pleine terre, pour obtenir un bel effet de fleurs, plantez les pléiones en groupe. Et pour étaler la floraison sur deux mois, regroupez plusieurs potées aux plantations échelonnées.

Plantation et culture des pléiones

Exposition

Semi-ombragée. Dans l'idéal, leur faire profiter du soleil en début et fin de journée. Pour ceux qui peuvent les cultiver à l'extérieur, le pied d'un arbre au feuillage léger est idéal.

Pleione formosana en pot
Pleione formosana en potAgrandir l'image

Sol

Suivant les espèces, les pléiones sont épiphytes (poussent sur des arbres), lithophytes (poussent sur des rochers) ou terrestres (poussent sur l'humus). Vous pouvez cependant cultiver la plupart dans le même substrat, du moment qu'il est très drainant, aéré, tout en ayant la capacité d'absorber une forte humidité, comme par exemple un mélange d'écorces de pin fines, de sphaigne ou de terreau de feuilles additionnés de charbon de bois fin et du sable grossier de rivière*.

Pleione formosana et plantes carnivores
Pleione formosana et plantes carnivoresAgrandir l'image

Plantation

La plantation des pléiones se fait en hiver, durant le repos végétatif des pseudo-bulbes.

Pour les cultures en pot, le contenant doit être suffisamment large pour que puissent se développer les nouveaux bulbes en périphérie du bulbe mère.

Une couche drainante (cailloux, tessons...) doit être installée dans le fond des pots ou du trou de plantation. Installez les bulbes dans le substrat tous les 20 cm environ, de sorte qu'un 1/3 du bulbe dépasse de la surface.

Pseudo-bulbe de pléione
Pseudo-bulbe de pléioneAgrandir l'image

Entretien

Les arrosages évoluent au fil des saisons : modérés en début de végétation, réguliers après la floraison et jusqu'à ce que le feuillage commence à jaunir, modérés le temps que le feuillage se fane, puis nuls tout l'hiver.

Dès que les première gelées sont annoncées, placez les cultures en pot à l'abri, à un endroit froid (entre 1 et 4°C) mais hors gel. Ressortez-les dès avril ou mai, selon le climat.

Le rempotage se fait après la chute des feuilles et avant la reprise de végétation.

Pleione praecox
Pleione praecoxAgrandir l'image

La pléione : en pratique

Espèces et variétés de pléione

Pleione forrestii
Pleione forrestiiAgrandir l'image

Plantation

Hivernage

Rempotage

* Mélange préconisé par l'Association Auboise d'Orchidophilie Exotique

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage