pictogerbeaud.com

Enkianthus campanulatus, andromède campanulé

Bien que rarement présent dans nos jardins, l’andromède campanulé est un arbuste de terre de bruyère très décoratif, qui possède un feuillage coloré en automne et offre une charmante floraison pleine de délicatesse.

Andromède campanulé : de petites clochettes parfumées

Originaire d’Asie orientale, l’andromède campanulé (Enkianthus campanulatus) est un arbuste de la famille des Ericacées. Haut de 2m à 2,5m, il se distingue par son port dense et étalé. Ses branches très ramifiées depuis la base portent de petites feuilles ovales vert moyen au revers plus clair dont les nervures sont duveteuses et finement dentées sur les bords. En automne, ce feuillage  d’une grande légèreté prend de superbes teintes qui vont de l’orange au pourpre avant de tomber. L’enkianthe campanulé est en effet l'un des rares arbustes acidophiles (lire : Un jardin en terrain acide) à feuillage caduc

Enkianthus campanulatus, andromède campanulé
Enkianthus campanulatus, andromède campanuléAgrandir l'image

En mai-juin apparaissent de petites grappes de 5 à 15 fleurs pendantes, au long pédoncule et au calice vert acide qui ont la forme de clochettes rappelant celles des pieris. Parfumées et nectarifères, elles sont d’une élégante teinte crème veinée de rose et de rouge, ou blanches, ou encore roses selon les variétés. Dans le courant de l’automne, elles donnent de petites capsules ailées qui contiennent les graines.

L'andromède campanulé est un compagnon idéal pour d'autres plantes de terre de bruyère comme les rhododendrons, les azalées ou les érables japonais.

Mode de culture de Enkianthus campanulatus

Exposition

L’enkianthe campanulé prospère en situation ensoleillée mais non brûlante ou à la mi-ombre et à l’abri des vents froids et desséchants qui abîment son feuillage et compromettent sa floraison.

Enkianthus campanulatus - feuillage d'automne
Enkianthus campanulatus - feuillage d'automneAgrandir l'image

Sol

Enkianthus campanulatus a besoin d’un sol frais, riche en humus et surtout acide. A la plantation, apportez de la terre de bruyère dans des proportions plus ou moins importantes. En sol alcalin, tentez une plantation dans une fosse remplie d’un mélange de terreau de feuilles et de terre de bruyère qui doit être plus large que haute car l’enkianthus a un enracinement superficiel.

Entretien et taille de l'enkianthus

Apportez du compost chaque année au printemps, paillez son pied avec des écorces de pin ou des aiguilles de pin pour maintenir la fraîcheur. En période de sécheresse, veillez à arroser avec une eau non calcaire.

La taille n’est pas utile, l’arbuste qui pousse lentement prend naturellement une silhouette harmonieuse. Il suffit d’ôter le bois mort en fin d’hiver.

Enkianthus campanulatus, andromède campanulé
Enkianthus campanulatus, andromède campanuléAgrandir l'image

Rusticité et résistance

Très rustique, l’enkianthe tolère sans faillir -25°C. Il n’est jamais malade et n’est attaqué par aucun parasite.

Multiplication

Faites des boutures à talon de tiges semi-aoûtées en fin d’été et placez-les sous châssis dans un mélange de terre de bruyère et de sable. L’enracinement se fait en deux à trois mois. Vous pouvez aussi semer des graines au printemps sous châssis.

Enkianthus campanulatus, variété à fleurs roses
Enkianthus campanulatus, variété à fleurs rosesAgrandir l'image

Variétés d’andromède campanulé

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage