pictogerbeaud.com

Arroser en hiver : les bons gestes

En hiver, malgré l'apparence générale, toutes les plantes ne sont pas au repos. Certains arrosages sont encore de rigueur, au jardin, au potager ou sous la véranda ; mais des précautions s'imposent...

Consignes pour l'arrosage des plantes d'extérieur en hiver

On le répète assez souvent, l'eau combinée au froid est souvent une association fatale pour les plantes. Cela ne signifie pas pour autant qu'il faut stopper les arrosages. Toutes les plantes ne sont pas en dormance à cette saison : certaines sont en croissance, d'autres fleurissent voire portent des fruits. Leurs besoins en eau sont donc encore d'actualité.

Arrosage d'un camellia en pot
Arrosage d'un camellia en potAgrandir l'image

1ère consigne : un sol drainant

Cela est vrai en toute saison, mais essentiel en hiver : le sol ne doit pas se gorger d'eau en hiver au risque de geler le système racinaire des plantes, même rustiques. Aussi, avant d'envisager des plantations, il est préférable de s'assurer que le sol soit souple et drainant. Si votre sol a tendance à être humide, il existe des solutions pour améliorer sa structure.

>> Lire : Jardin trop humide : que faire ?

2e consigne : un arrosage léger

Afin de ne pas engorger d'eau ni refroidir le sol, optez pour un arrosage en pluie fine qui sera plus facilement absorbé qu'un arrosage « au goulot », avec l'arrosoir ou le tuyau d'arrosage.

3e consigne : arroser en début d'après-midi

Procédez en début d'après midi, sur un sol réchauffé, pour qu'une bonne partie de l'eau apportée soit absorbée avant que la fraîcheur ne tombe.

4e consigne : apporter une eau ni trop chaude ni trop froide

De la même façon qu'en été on n'arrose pas ses plantes avec une eau froide, en hiver, on ne le fait pas avec une eau réchauffée. La différence entre la température du sol et celle de l'eau doit être la plus mince possible. La température idéale se situe entre 8 et 15 °C.

5e consigne :  stopper tous les arrosages lorsqu'il gèle

Dès que la météo annonce des températures négatives, laissez l'arrosoir de côté jusqu'à ce qu'une amélioration soit annoncée sur plusieurs jours consécutifs. Si un fort coup de froid survient sur les plantes les jours suivant leur arrosage, leur résistance au froid peut être mise en difficulté.

Attention aux paillis, voiles d'hivernage et autres protections

La mise en place d'un paillis ou d'un autre type de protection hivernale (voile d'hivernage) permet aux plantes d'être protégées du gel durant l'hiver. Mais son effet protecteur se trouvera diminué, nul, voire inversé, s'il se trouve à son tour gorgé d'eau par les arrosages, lorsque les températures descendent en fin de journée ou en période de gel.

Les arrosages au potager

Les légumes d'hiver, en place au potager, finissent leur cycle végétatif : choux, poireaux, épinards ou salades... Si bien souvent les pluies de saison suffisent à combler la plus grande partie de leurs besoins en eau, on peut parfois se trouver en situation de « sécheresse » hivernale qui nécessite une intervention du jardinier.

Si un paillis est en place, écartez-le légèrement des pieds de vos légumes. Vérifiez que le sol est meuble. À défaut, comme ça peut l'être en l’absence de paillis, aérez le sol à l'aide d'une mini-griffe. Arrosez les pieds, en prenant soin de ne pas mouiller le feuillage, puis replacez le paillis.

Enlèvement du paillage par griffage
Enlèvement du paillage par griffageAgrandir l'image

Les arrosages au jardin d'ornement

Arbres, arbustes, massifs

Les arbres et les arbustes ainsi que les vivaces installées depuis plusieurs années n'ont  généralement pas besoin d'être arrosés durant l'hiver.

Les nouvelles plantations d'automne sont plus fragiles et ont besoin d'être arrosées régulièrement les deux premières années qui suivent la plantation afin de les aider à s'enraciner. En l’absence de précipitations, les arrosages sont donc nécessaires en hiver, tous les 15 jours. Pour optimiser vos interventions, pensez à reformer les cuvettes d'arrosage autour des pieds, creusées au moment de la plantation.

Le pluviomètre

Le pluviomètre permet de mesurer la quantité de précipitations (la pluie) tombée en une journée et d'ajuster, en fonction les arrosages. Gradué en millimètres, il indique le nombre de litres d'eau tombés par mètre carré : 1mm d'eau dans le pluviomètre correspond à 1 L d'eau par mètre carré dans le jardin.

Pluviomètre
PluviomètreAgrandir l'image

Potées et jardinières

Camélias, chrysanthèmes, hellébores, pensées, graminées, buis... les potées ou jardinières d'hiver, de vivaces ou de bisannuelles, ne sont pas au repos. Souvent placées à l'abri, elles ne bénéficient pas, ou peu, de l'eau de pluie. Arrosez-les donc régulièrement pour que les mottes ne s'assèchent pas complètement et recouvrez le substrat d'un paillis adéquat (paillette de lin, écorces...).

Prenez soin plus particulièrement des sujets en fleurs comme les camélias ou les mahonias, ou au feuillage persistant, comme les conifères nains ou les orangers du Mexique, ou en fruits comme le pernettya.

Arrosage en pluie d'une jardinière de pensées
Arrosage en pluie d'une jardinière de penséesAgrandir l'image

Rappel : le vent contribue à l'assèchement du sol.

Les arrosages sous la véranda ou la serre froide

L'hiver, la véranda ou la serre froide accueillent un certain nombre de vivaces. Certaines, en repos, perdent tout ou partie de leurs feuilles (bougainvillier, brugmansia, pélargonium, hibiscus...). Elles ne reçoivent qu'un peu d'eau en surface, environ une fois par mois.

Celles au feuillage persistant ou semi-persistant (laurier-rose, oranger du Mexique, palmiers, véronique arbustive...) sont arrosées dès que le terreau s'assèche en profondeur. Les agrumes, en pleine fructification, ont quant à eux besoin d’arrosages plus réguliers : une fois tous les quinze jours en serre froide ou véranda non chauffée, ou une fois par semaine si la température dépasse les 12°C.

Arrosage d'un agrume en intérieur
Arrosage d'un agrume en intérieurAgrandir l'image

Et à l'intérieur ?

L'atmosphère de nos maisons, en hiver, est chaude et sèche, ce qui ne convient pas aux plantes d'intérieur, qui, la plupart du temps, sont originaires de régions tropicales. Si un arrosage tous les 15 jours suffit dans la majorité des cas (1 par semaine pour les arbustes), une brumisation régulière du feuillage s'impose.

>> Lire : Plantes d'appartement en hiver

Brumisation d'une fougère
Brumisation d'une fougèreAgrandir l'image

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage