pictogerbeaud.com

Récolte estivale de fleurs

La saison d'été est un excellent moment pour faire des provisions de fleurs à cuisiner ou à faire sécher !

Les conserves

conserves de fleurs sauvagesDe votre jardin... ou de celui des voisins, vous pourrez récolter les fleurs de : basilic (fleurs, mais oui !) bourrache, camomille, capucine, coquelicot, chrysanthème comestible, hysope, géranium odorant (fleurs et feuilles), jasmin, lavande, mauve, monarde, oeillets, pois de senteur, roses, sauge sclarée, sureau, soucis, tilleul, tagètes ...

Dans les champs, loin des routes et des cultures agricoles (traitées), vous récolterez : achillée, agastache, coquelicot, fenouil, marguerites, origan, sureau...dont vous ferez sécher les pétales ou petites fleurs pour réaliser des recettes fleuries au cours de l'hiver .

Avec coquelicots, lavande, oeillets, roses, jasmin... c'est le moment de concocter des sirops parfumés et colorés naturellement dont vous vous servirez tout au long de l'année pour aromatiser yaourts, fromage blanc, glaces, riz au lait et tous les desserts vous passant par la tête ! Avec les mêmes fleurs, vous pouvez aussi faire quelques gelées et confitures qui changeront de la classique abricot .

Avec achillée, sureau, basilic, fenouil... et autres, vous pouvez parfumer vos huiles et vinaigres pour des salades pleines des parfums de l'été : ces huiles et vinaigres se conservent plusieurs mois. Faites aussi quelques provisions de sucres et sels parfumés de vos fleurs préférées.

Pensez aussi à cristallier avec sucre et gomme arabique quelques petites fleurs entières telles les pensées ou des pétales (roses) que vous conserverez, dans des bocaux au sec, pour de somptueux décors de gâteaux en toutes saisons.

Enfin, si vous avez un peu de place au congélateur, faites une provision de glaçons fleuris qui égayeront les coktails de décembre ... ou des autres mois sans fleurs.

L'été est décidément une merveilleuse saison gourmande !

Achillée (Achillea millefolium)

vinaigre d'achilléeSes fleurs au parfum musqué peuvent être ajoutées aux salades de fruits, et, cristallisées au sucre, accompagner vos desserts.

Ses feuilles, servent en petite quantité dans les salades, en tant que condiment, leur goût étant un peu piquant et prononcé.

Vinaigre d'achilée

Point de balance pour ce type de recette, transmise de mères en filles depuis des siècles !

Prévoir des bocaux fermant hermétiquement (type bocal à stériliser) et les ébouillanter. Remplir, sans tasser de fleurs d'achillée et de quelques feuilles. Couvrir de vinaigre : le vinaigre de cidre a ma préférence, car il est naturellement bon pour la santé et au goût, pas trop acide ni trop coloré, fermez votre ou vos bocaux.

Et puis, oubliez au soleil pendant 3 semaines, en agitant deux ou trois fois.

Filtrer, mettre en bouteille et conserver au frais ( mais pas au réfrigérateur ) et à l'ombre : un placard à conserves quoi !

Ce vinaigre parfumé vous servira pour vos salades et sauces.

Capucine (Tropaleum majus - Tropaleum minus)

conserves de capucinesLes feuilles, au goût de cresson prononcé sont utilisées ciselées dans les salades, ainsi que ses fleurs, elles peuvent êtres également cuites dans sauces, soupes, farces...

La fleur de capucine est à la fois sucrée et poivrée, il est possible de la cristalliser au sucre pour de gais décors de pâtisseries.

Boutons au vinaigre

Saupoudrer de sel fin des boutons et laisser dégorger une bonne heure, puis enlever le sel. Mettre dans des petits pots et arroser de vinaigre de cidre bouillant jusqu'a recouvrir, attendre au moins 8 jours avant de consommer .

Ces boutons de capucine, confits au vinaigre sont un condiment ensoleillé de toutes les saisons !

>> Lire aussi : Fruits : que faire d'une récolte trop abondante ?

Coquelicot (Papaver rhaeas L.)

kir de coquelicotLes pétales crus seront cristallisés au sucre et gomme arabique pour de délicieux et lumineux bonbons et décors de desserts .

Vous pouvez, tout comme les jeunes feuilles ajouter ces pétales vermillons aux salades, sucrées ou salées.

Sirop de coquelicot

400 g de pétales de coquelicot récoltés très loin des bordures de champs cultivés (et traités.) et des routes polluées, un demi-litre d'eau, sucre brut de canne non raffiné (on en trouve facilement en grande surface).

Amenez l'eau à ébullition, et progressivement y introduire la masse des pétales de coquelicots, qui fondent comme de la neige au soleil au contact de l'eau bouillante. Tournez pour que tous les pétales soient bien au contact de l'eau.

Arrêtez le gaz, couvrir et laissez infuser 10 mn .

Filtrez en pressant bien les pétales pour recueillir le maximum de jus et de goût.

Pesez le liquide obtenu et ajoutez le même poids de sucre.

Remettre à chauffer doucement, puis aux premiers bouillons, mettre dans des petites bouteilles en verre préalablement ébouillantées et fermez aussitôt (stérilisation à chaud).

Ce délicieux sirop vous servira tout au long de l'année pour aromatiser pâtisseries, fromages blanc ou yaourts, réaliser des kirs ou cocktails. Ou colorer, naturellement une crème ou riz au lait !

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage