pictogerbeaud.com

Faire fuir les pigeons

Les pigeons peuvent se montrer très envahissants en ville : ils sont souvent considérés comme indésirables par les citadins. Quelles solutions pour les effrayer, les repousser, les empêcher de se poser sur un balcon ou le long d’une façade, en un mot, comment s’en débarrasser ?

Se "débarrasser" des pigeons ?

Si l’on apprécie de recevoir la visite d’oiseaux au jardin et sur nos balcons, il en va autrement pour certaines espèces responsables de nuisances. Les pigeons sont, aux yeux de certains, sur la liste de ces indésirables : en ville, ils peuvent se montrer très envahissants, notamment au printemps, en période de nidification. Roucoulements intempestifs dès le lever du jour, excréments salissants pour les rembardes, les façades, les sols et les voitures en contrebas, dégâts causés sur les plantes de balcon, les jardinières et les massifs (plantes piétinées, grignotées, notamment par les pigeons ramiers, friands de certaines espèces comme la monnaie du pape, le pavot, les pensées…).

Pigeons
PigeonsAgrandir l'image

Les citadins disposant d’un petit espace à jardiner (balcon, simple rebord de fenêtre, jardin de ville) se posent souvent cette question : comment faire fuir les pigeons, ou au moins, les empêcher de s’installer et de faire leur nid ?

Les pigeons, des oiseaux qui nidifient au sol et dans les anfractuosités

Les pigeons, en particulier les pigeons bizets, très communs en ville, ne construisent pas leur nid dans les arbres mais plutôt au sol ou dans les anfractuosités, le long d’une paroi verticale. Dans la nature, ils nichent dans les grottes ou contre les falaises ; en ville, ils s’accommodent très bien des terrasses, balcons, appuis de fenêtres, toits… Ce n’est donc pas tellement la végétation en elle-même qui les attire (même si cela peut arriver, ils se poseront rarement dans vos arbustes), mais plutôt les surfaces horizontales, qu’elles soient en béton, en terre (terreau de vos pots) ou habillée de végétation basse (massifs, jardinières). A noter que les pigeons ramiers, de plus en plus nombreux dans les villes, peuvent aussi nidifier en hauteur, dans les arbres.

Nid de pigeon sur un rebord de fenêtre
Nid de pigeon sur un rebord de fenêtreAgrandir l'image

Empêcher les pigeons de se poser : pics, fils tendus, filets anti-pigeons

Plusieurs solutions durables sont envisageables pour dissuader les pigeons de venir se poser sur vos balcons, terrasses, rebords de fenêtre, corniches et gouttières.

Les pics métalliques sont très utilisés en ville pour repousser les pigeons. Ils empêchent efficacement les pigeons de se poser. On peut les placer sur une corniche, une rambarde, un bord de fenêtre, une statue… n'importe quelle surface peut être épuipée de pics anti-pigeons. Ces pics sont assez faciles à installer : on trouve par exemple en quincaillerie ou en jardinerie des supports plastiques à coller, et sur lesquels on enfonce les pics en métal (cette solution est une alternative aux dispositifs à sceller, qui nécessitent un peu plus d'outillage mais sont plus solides).

Pics métalliques anti pigeons
Pics métalliques anti pigeons Agrandir l'image

Dans le même esprit, les fils métalliques tendus empêchent également les pigeons de se poser. Efficaces et durables, ils sont esthétiques mais relativement onéreux.

Si vous ne souhaitez pas investir dans un système pérenne (location, budget limité...), une autre solution s’offre à vous : les filets anti-pigeons. Tendez-les au-dessus des lieux que vous souhaitez protéger des volatiles. Cette solution est simple à mettre en place mais malheureusement assez peu esthétique.

Pics métalliques anti pigeons - Détail
Pics métalliques anti pigeons - DétailAgrandir l'image

Solutions économiques pour protéger vos plantes

Si votre objectif est de protéger vos plantations des pigeons envahissants, vous pouvez vous inspirer des pics métalliques et hérisser vos massifs de tuteurs et vos pots et jardinières de pics et bâtonnets : les pics en bois destinés aux brochettes remplissent parfaitement ce rôle pour les plantes en pot. Enfoncez-les profondément et solidement dans la terre, car les pigeons ont tendance à essayer de les arracher. C’est surtout au printemps que ces volatiles sont agaçants : vous pourrez retirer pics et tuteurs durant l’été, une fois la période de nidification passée.

Au pied des arbustes installés dans des gros pots, vous pouvez aussi disposer de petits pots en terre cuite retournés (le plastique, trop léger, est à éviter) : ceux-ci gêneront les pigeons, qui délaisseront ainsi vos pots. En outre, à la manière d’un paillage, ces pots maintiendront la fraîcheur du sol (appréciable en été) et constitueront autant d’abris pour les insectes auxiliaires (et puis ce n’est pas parce qu’on souhaite se débarrasser des pigeons que l’on n’aime pas faire un geste pour la biodiversité).

Pigeons saccageant des plantations
Pigeons saccageant des plantationsAgrandir l'image

Astuces pour effrayer les pigeons

Les pigeons redoutent les rapaces (faucons, hiboux…) : il existe des effaroucheurs à installer dans les endroits que l’on souhaite protéger. Ballons effaroucheurs reproduisant un oeil de rapace, faucon en plastique, statue de hibou : pour une meilleure efficacité, déplacez régulièrement ces objets pour éviter que les pigeons ne s’habituent à leur présence.

Les pigeons sont également effrayés par ce qui est mobile ou qui réfléchit la lumière : objets type petit moulin à vent pour enfant, feuille de papier aluminium, CD collés ensemble et suspendus au bout d’un fil, ruban réfléchissant… Toutes les astuces sont bonnes pour effaroucher les pigeons ! Attention cependant :  comme pour les épouvantails, les pigeons ont tendance à s’habituer à leur présence ; déplacez-les de temps à autre.

Les boîtiers émetteurs d’ultra-sons peuvent aussi être efficaces contre les pigeons : ils s’achètent en jardineries et sont à fixer à un mur ou au sol.

Effaroucheur improvisé
Effaroucheur improviséAgrandir l'image

Sprays, gels et granulés répulsifs anti-pigeons

Simple et rapide à mettre en oeuvre, vous pouvez aussi jouer la carte des répulsifs : granulés à disperser, spray à vaporiser, gel à appliquer… Ces produits repoussent olfactivement les pigeons (et autres oiseaux) en diffusant des huiles essentielles. Leur inconvénient est qu’il faut renouveler régulièrement les applications (plus ou moins souvent, selon les produits et l’exposition à la pluie).

Mieux vaut prévenir que guérir : ne pas les laisser prendre leurs aises

Rappelons qu’il est interdit de nourrir les pigeons (article L 1311-2 du code de la santé publique) : évitez donc de laisser des miettes ou des graines à l’intention des autres oiseaux des villes (mésanges, rouge-gorge, merles…), car cette nourriture ne manquera pas d’attirer les pigeons.
Réagissez rapidement dès les premiers signes d’invasion : il est plus difficile de déloger les pigeons une fois que ceux-ci ont pris l’habitude de venir se poser chez vous !

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage