pictogerbeaud.com

Menthe coq

Cultivée parmi les condimentaires pour le parfum agréable de ses feuilles et dans les massifs de fleurs où son feuillage et sa floraison décoratifs se marient bien aux vivaces, la menthe coq possède de multiples atouts. Une plante aromatique originale dont la culture est des plus simples.

La menthe coq, une aromatique aux faux airs de menthe

Appelée également grande balsamite ou menthe de Notre Dame, la menthe coq (Tanacetum balsamita, syn. Balsamita major), qui appartient à la famille des Astéracées, n’est pas une menthe mais une tanaisie.

Cette plante vivace herbacée à souche rhizomateuse qui forme une touffe dense et large peut faire de 80cm à 1,2m de haut. Ses tiges fines et dressées et assez ramifiées portent de longues feuilles ovales et souples aux bords dentés de couleur bleu vert. Les fleurs jaunes qui rappellent celles d’autres Astéracées, en particulier les camomilles et certains chrysanthèmes, s’épanouissent en corymbes de juillet à octobre dans les régions où les étés sont suffisamment chauds.

Menthe coq (Tanacetum balsamita)
Menthe coq (Tanacetum balsamita)Agrandir l'image

Les feuilles de la menthe coq qui s’emploient fraîches ou séchées exhalent une odeur balsamique aux notes complexes proches de la sauge, de la mélisse et de la menthe mais bien différente de l’odeur camphrée de la tanaisie commune. Elles sont utilisées pour parfumer les salades, les farces ou en infusion.

Conseils de culture de la menthe coq

Exposition

Plantez la menthe coq en situation ensoleillée ce qui favorise la croissance du feuillage.

Sol

Elle pousse en sol ordinaire, plutôt léger, pas trop sec à frais. Pour alléger les terres compactes et enrichir les sols trop pauvres, apportez du compost bien mûr ou du terreau de feuilles à la plantation, puis chaque année au démarrage de la végétation.

Fleurs de menthe coq
Fleurs de menthe coqAgrandir l'image

Entretien

La menthe coq réclame peu d’entretien. Binez pour éliminer les mauvaises herbes et arrosez en période sèche. Limitez son développement en arrachant les rejets en surnombre. En automne, rabattez les tiges sèches et les hampes florales.

Au bout de 3 ou 4 ans, divisez la souche en mars ou en avril pour rajeunir la plante. Ne conservez que des éclats enracinés du pourtour que vous planterez dans un sol bien ameubli.

Menthe coq, Tanacetum balsamita
Menthe coq, Tanacetum balsamitaAgrandir l'image

Multiplication de la menthe coq

Le semis est possible mais il est assez difficile de se procurer des graines. Quelques sites spécialisés en proposent néanmoins. Semez les graines au printemps dans du terreau spécial semis en enterrant très peu les graines à une température de 20°. Repiquez les jeunes plants en juillet à une distance de 80cm et arrosez régulièrement jusqu’à la reprise.

Récolte des feuilles de menthe coq

La récolte intervient au bout de 3 ou 4 mois sur les sujets plantés en conteneurs ou issus de division, les semis ne donnent des feuilles que la deuxième année.

Jeune plant de menthe coq (Tanacetum balsamita)
Jeune plant de menthe coq (Tanacetum balsamita)Agrandir l'image

Maladies et parasites

Comme beaucoup de plantes aromatiques, la menthe coq n’est sujette à aucune maladie et son odeur n’attire pas les insectes ravageurs.

Rusticité de la menthe coq

En dépit de ses origines méditerranéennes, la menthe coq est très résistante au froid. Elle tolère sans problème –20 à -25°C et peut donc être plantée partout en France.

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage