pictogerbeaud.com

Greffer les rosiers

Le greffage est la technique la plus utilisée par les pépiniéristes pour multiplier les rosiers du fait de ses bons résultats. La méthode n'est cependant pas si facile que cela pour un novice. Si vous souhaitez vous essayer à la greffe en écusson sur rosier, voici comment faire...

Pourquoi greffer un rosier ?

Intérêts de la greffe sur les rosiers

La reproduction à l'identique d'un rosier moderne (hybride) ne peut se faire par semis. Pour faire perdurer ces rosiers, le greffage est très vite devenu la méthode de multiplication la plus utilisée. Non seulement il permet de multiplier fidèlement et rapidement les variétés, mais il a également l'avantage, contrairement au bouturage, d'associer les caractéristiques du porte-greffe à celles du greffon (par exemple la qualité des fleurs ou des fruits), ce qui permet de palier les faiblesses des variétés hybrides.

Ligature de la greffe en écusson avec du raphia
Ligature de la greffe en écusson avec du raphiaAgrandir l'image

Chez les rosiers, le porte-greffe apporte sa vigueur, sa tolérance aux propriétés du sol (notamment sa tolérance au calcaire), sa résistance aux aléas climatiques et par conséquent, sa résistance aux maladies.

Le greffon est quant à lui choisi pour les qualités esthétiques et olfactives de ses fleurs.

La greffe est également utilisée pour l'obtention de rosiers pleureurs.

Choix du porte-greffe

Les principaux porte-greffes utilisés pour le greffage du rosier sont :

Le greffage des rosiers en écusson

La technique usuelle de greffage chez le rosier est l’écussonnage (ou la greffe en écusson). Elle consiste à implanter, sur le porte-greffe, un œil (ou bourgeon) prélevé sur le rosier à multiplier.

Prélèvement de l'écusson sur le rosier
Prélèvement de l'écusson sur le rosierAgrandir l'image

En général la greffe du rosier se pratique en pied, c'est-à-dire juste au-dessus du collet, mais le greffage en tête (à l'extrémité d'une tige droite) peut être utilisé pour obtenir un rosier sur tige.

La greffe en écusson s'effectue durant la période de montée de sève du rosier, c'est-à-dire entre le 15 juillet et le 15 septembre.

Préparation du porte-greffe

Le porte-greffe est planté l'hiver, ou au plus tard au mois de mars précédent la greffe. Durant les deux semaines qui précédent le greffage, arrosez-le régulièrement.

Le jour J, faites une entaille en forme de T juste au dessus du collet, à l'aide d'un greffoir ou d'un cutter très tranchant. La zone doit être propre. Commencez par la barre horizontale du T en enfonçant la lame jusqu'à ce que vous sentiez un peu de résistance. Vous êtes alors au niveau du bois, plus dur que la peau verte du rameau. 

Soulèvement des 2 côtés de l'écorce
Soulèvement des 2 côtés de l'écorceAgrandir l'image

Pose de l'écusson

Choisissez un beau rameau lignifié, portant des feuilles, et sain, de la variété à reproduire et coupez-le. Éliminez les épines afin d'éviter de se piquer les doigts, puis les feuilles en laissant les pétioles. Prélevez un bourgeon bien formé (avec son bout de pétiole), à l'aide du greffoir ou du cutter en évitant de prélever du bois :

Sur le porte-greffe, soulevez les bords de l'incision en T à l'aide de l'embout rond du greffoir. Insérez-y l'écusson (le bourgeon préparé). Lorsqu'il est bien enfoncé, coupez les bords de l'écusson qui dépassent. L'opération se finit après avoir attaché l'écusson en l'entourant de raphia ou de bandelettes spéciales en caoutchouc.

Insertion du greffon dans l'entaille en T
Insertion du greffon dans l'entaille en TAgrandir l'image

Comment savoir si la greffe a pris ?

Si au bout de deux à trois semaines le pétiole jaunit et tombe en laissant apparaître une marque verte, c'est que la greffe a pris. Lorsqu'un petit rameau s'est développé (+ de 5 cm) vers la fin du mois de mars, vous pouvez alors enlever les liens et couper le porte-greffe juste au dessus du point de greffe.

À savoir :
Les rosiers greffés plantés en pépinière sont plantés à leur emplacement définitif l'hiver suivant la greffe.

Greffe du rosier en écusson : schéma
Greffe du rosier en écusson : schémaAgrandir l'image

Le greffage en incrustation

Pour gagner du temps, les professionnels pratiquent parfois le greffage par incrustation sur racine. Cela se fait en avril, sous un abri chauffé. La reprise est plus rapide, mais techniquement plus difficile, et il faut être équipé.

>> Lire aussi : Bouturage des rosiers

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage