pictogerbeaud.com

Fleurir un escalier

L'escalier qui vous conduit du jardin à la maison fait « tache » dans le paysage ? Transformez-le en un élément décoratif participant à l’embellissement du jardin en le fleurissant !

Pourquoi fleurir un escalier de jardin ?

Les jardins en pente sont très souvent dotés d'escaliers, destinés à faciliter les déplacements dans le jardin ou tout simplement à donner accès à la porte d'entrée de la maison. Aussi beau qu'il soit, on trouve toujours un intérêt à l'accompagner de fleurs ; que ce soit pour intégrer ses lignes géométriques et symétriques aux sinuosités et courbes douces du jardin, ou bien pour adoucir le contraste entre un environnement végétal et une « coulée » faite le plus souvent de matériaux minéraux.

Escalier fleuri
Escalier fleuriAgrandir l'image

Il faut envisager l'escalier comme une opportunité de mettre en valeur un coin du jardin : n'hésitez pas à jouer avec les nuances de gris ou d'ocre des matériaux (ardoise, pierre sèche, ciment...) et les couleurs vives ou pastels des fleurs et des feuillages ; les uns et les autres pouvant se mettre mutuellement en valeur (Lire : Le jardin couleur).

Un relief en pente est toujours un bon support pour des aménagements paysagers, pour créer un effet visuel particulier, donner du relief aux plantes et diversifier le paysage.

Et si vous trouvez votre escalier disgracieux, alors n'hésitez plus ! Les fleurs sont vos meilleures alliées pour le faire disparaître !

Végétation étagée autour d'un escalier
Végétation étagée autour d'un escalierAgrandir l'image

Comment fleurir les abords de l'escalier ?

Lorsque l'on se lance dans le fleurissement des bordures d'un escalier, il faut procéder de la même façon que pour la création d'un massif de fleurs.

La préparation du sol

Définissez la zone à fleurir, puis travaillez la terre de façon à la nettoyer (enlever les éventuelles racines, les pierres, voire les gravats provenant de la construction de l'escalier), mais aussi à la rendre souple et aérée. Effectuez un apport généreux de compost bien mûr puis ratissez.

Le choix des plantes

Optez pour une majorité de plantes vivaces (coréopsis, phlox, benoîtes...). Elles permettent de fixer le sol durablement et, une fois en place, ne nécessitent que peu d'entretien (sur un terrain en pente, celui-ci peut s'avérer délicat).

C'est aussi l'occasion de mettre en valeur des arbustes qui ne trouvaient pas leur place ailleurs, comme un oranger du Mexique ou un rosier sur tige.

L'escalier est un endroit de passage ; profitez-en pour le border de plantes au parfum agréable : chèvrefeuille nain, lavandes, géraniums vivaces... Et n'oubliez pas de choisir des essences aux floraisons ou fruitaisons échelonnées dans le temps, ainsi que d'intégrer quelques feuillages persistants, pour obtenir une végétalisation de votre escalier en toute saison.

Arbustes et tulipes le long d'un escalier
Arbustes et tulipes le long d'un escalierAgrandir l'image

Planter le long de l'escalier

Sur un sol en pente, une occupation du sol dense permet d'éviter les problèmes de ravinement que peuvent entrainer de fortes pluies ; plantez donc assez serré. La progression des mauvaises herbes s'en trouvera automatiquement réduite.

Si la pente d'escalier est très raide, utilisez une toile de paillage pour recouvrir la terre ; vous planterez vos plantes à travers. Mais si la pente est suffisamment douce, l'utilisation d'un paillis minéral peut être envisagé (une fois posé, plus d'entretien !). Il viendra entourer quelques plantes isolées, comme des lavandes ou des romarins, où bien supportera de belles potée fleuries.

Azalées plantées aux abords d'un escalier
Azalées plantées aux abords d'un escalierAgrandir l'image

Installer un jardin de rocaille

La pente bordant un escalier est un lieu idéal pour installer un jardin de rocaille. Si la terre est lourde, effectuez un apport de sable et/ou de gravier pour l'aérer et la drainer, ainsi que du compost mûr. Posez quelques pierres de tailles variées (mais du même type de roche) de-ci de-là, puis installez vos plantes : alysse, cotonéaster, scabieuse... et aussi quelques conifères nains pour leur feuillage persistant l'hiver.

Planter entre les marches ou les pierres

Fleurir les abords d'un escalier est une possibilité ; fleurir l'escalier en est une autre. Un escalier en pierre sèche se prête particulièrement à l'exercice. Pour cela, orientez-vous vers des plantes vivaces de rocaille rustiques, en forme de coussin plus ou moins retombant et placez-les entre les pierres, dans les interstices préalablement remplis de terre. Arabette, aubriète, campanule, ceraiste, pensée vivace, phlox, violette... le choix ne manque pas (lire : Fleurir un muret).

Violettes et sédums le long des contremarches
Violettes et sédums le long des contremarchesAgrandir l'image

Votre escalier n'est pas en pierre sèche ? Laissez courir du lierre le long des contre-marches. Et si votre escalier n'est encore qu'un projet, prévoyez des marches suffisamment profondes pour accueillir un espace pouvant recevoir de la terre le long de la contremarche, afin d'y installer quelques plantes au développement limité (érigerons, phlox mousse, thym...).

Les mains courantes, lorsqu'il y en a, peuvent également servir de support à quelques plantes grimpantes (non piquantes, on y pose les mains !) voire à quelques petits pots de fleurs colorés ! Une ou deux potées aux extrémités de larges marches, peuvent également être utilisées. Faites-vous plaisir en utilisant de belles poteries peintes ou vernissées, ou bien quelques pots de couleurs en résine.

Erigeron poussant dans un escalier
Erigeron poussant dans un escalierAgrandir l'image

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage