pictogerbeaud.com

Poire-melon, pépino : semis, culture et récolte

La poire-melon fait partie des légumes « exotiques » dont on entend parler mais que peu de jardiniers cultivent. Que les amateurs d'originalité et de nouvelles saveurs ne se privent pas : la poire-melon se cultive de la même façon que les tomates !

La poire-melon, un légume fruit exotique

Ni poire, ni melon ! Cette plante potagère arbustive, que l'on connait également sous les noms de "Morelle de Wallis" ou de "Pépino", appartient à la famille bien connue et pleine de bons légumes des solanacées (tomates, aubergine, pommes de terre, morelle de Balbis, coqueret du Pérou...).

La poire-melon (Solanum muricatum) est vigoureuse. Ramifiée depuis la base, elle atteint un mètre de hauteur, et se couvre d'un feuillage vert sombre luxuriant, composé de longues feuilles entières et lancéolées.

Pied de poire-melon, pépino
Pied de poire-melon, pépinoAgrandir l'image

La floraison s'étale durant les mois d'été : les belles fleurs étoilées, blanches et violettes aux anthères proéminentes de couleur jaune, ont comme un air de « déjà vu » pour ceux qui cultivent des pommes de terre. Beaucoup d'entre elles avortent, mais il en reste suffisamment pour récolter de nombreux et jolis fruits ovoïdes de couleur jaune pâle strié de violet, à la chair juteuse et au goût de... poire et de melon !

Semis des poires-melons

Comme pour la tomate, les semis de la poire-melon s'effectuent au cours des mois de février/mars/avril, au chaud (20°C), en godets ou en terrine. Repiquez en godet les plants semés en terrine lorsqu'ils présentent deux vraies feuilles, puis gardez-les au chaud jusqu'au moment du repiquage définitif, c'est-à-dire quand les dernières gelées sont passées (début à mi-mai).

>> Lire : Les semis à chaud

Fleurs de poire-melon
Fleurs de poire-melonAgrandir l'image

Culture des poires-melons

Sol et exposition

Toujours comme pour la culture de la tomate, la transplantation des plants de poire-melon se fait sous une exposition ensoleillée, dans une terre souple, fraîche et riche. Espacez les pieds de 60 cm en tous sens.

Conseil : placez des tuteurs en prévision du développement des tiges mais surtout du poids des fruits.

Bonus : la culture peut se faire en pot.

Poire-melon, Solanum muricatum
Poire-melon, Solanum muricatumAgrandir l'image

Entretien des poires-melons

Le sol doit être maintenu frais : binez puis paillez le sol et arrosez si nécessaire.

Concernant la taille des poires-melons, la méthode varie selon les jardiniers : il y a les adeptes du « laissez-faire », ceux qui suppriment les gourmands et ceux qui ne conservent qu'une seule tige. À vous de voir si vous voulez privilégier la quantité ou la grosseur des fruits (plus de taille signifie moins de fruits, mais plus gros).

Bouture de poires-melons

À la fin de l'été, il est possible de bouturer des tiges de poire-melon pour avoir des pieds à cultiver l'année suivante.

Plant de poire-melon issu de bouture
Plant de poire-melon issu de boutureAgrandir l'image

Parasites et maladies des poires-melons

La poire-melon est comme la morelle de Balbis ; elle est bien résistante aux maladies.

Plantes associées

La poire-melon semble apprécier la compagnie de haricots nains, des pois et du persil.

Récolte des poires-melons

La récolte des poires-melon se fait à maturité, lorsque le fruit prend une teinte dorée avec des rayures bien marquées. Toutefois, si la cueillette a été trop hâtive, la poire-melon peut finir de mûrir une fois récoltée.

>> Lire aussi : Le potager des jardiniers curieux

Poires-melons mûres
Poires-melons mûresAgrandir l'image

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage