pictogerbeaud.com

Comment utiliser le compost ?

Le compost est un allié précieux pour le jardinier. Plantes en pot, légumes du potager, massifs fleuris, arbres fruitiers, arbustes, gazon : toutes les plantations peuvent bénéficier de ses apports nutritifs. Et comme le compost permet aussi d'améliorer durablement le sol, on n'hésite pas à l'utiliser... sans modération !

Le compost : plus qu'un engrais, un amendement

Le compost est souvent considéré, à tort, comme un engrais. Certes, il enrichit le sol en éléments nutritifs, comme les engrais, mais contrairement à eux, il fait bien davantage : il améliore aussi la structure du sol, sa stabilité, en un mot, sa fertilité, et ceci, de manière durable. Le compost est donc, à ce titre, un amendement. Et un amendement facile à obtenir, économique, et simple à utiliser !

Utilisation du compost au jardin
Utilisation du compost au jardinAgrandir l'image

Quel intérêt d'apporter du compost ?

Enrichir le sol et corriger les carences

Le compost, en achevant de se décomposer dans le sol, apporte aux plantes les principaux minéraux dont elles ont besoin : de l'azote, du potassium et du phosphore, ainsi que d'autres éléments (minéraux et oligo-éléments).

Contrairement aux engrais minéraux (et certains engrais organiques), le compost a l'avantage de ne pas brûler les racines des plantes, et il libère ses éléments nutritifs lentement et progressivement : le sol est durablement enrichi.

Les carences les plus courantes des plantes du jardin ou de la maison peuvent être corrigées simplement avec des apports de compost, sans risque de surdosage (lire aussi : Carences : les identifier et les corriger).

Apport de compost au gazon
Apport de compost au gazonAgrandir l'image

Améliorer et rééquilibrer les sols

Ce qu'il y a de bien avec le compost, c'est qu'il a la capacité d'équilibrer les sols : d'un côté, il allège les sols lourds et argileux et en améliore le drainage, et de l'autre, il permet aux sols sableux de mieux retenir l'eau et les nutriments. Des apports réguliers de compost (tous les 3-5 ans) améliorent ainsi la structure du sol sur le long terme, quelle que soit sa nature, en restaurant le complexe argilo-humique : le sol est plus meuble, plus aéré, sa capacité de rétention d'eau est améliorée, les racines s'y développent mieux, les éléments nutritifs sont moins lessivés par les eaux de pluie ou d'arrosage...

Apport de compost - Sol pauvre
Apport de compost - Sol pauvreAgrandir l'image

Favoriser la vie du sol

Comme d'autres sources de matière organique (BRF, engrais verts...), le compost favorise la vie du sol (champignons bénéfiques comme ceux qui interviennent dans la symbiose mycorhizienne, micro-faune, vers de terre...). Or, un sol plus vivant, c'est à coup sûr un sol plus fertile, moins fragile.

Compost et ver de terre au pied d'un fruitier
Compost et ver de terre au pied d'un fruitierAgrandir l'image

Paillage nutritif

Utilisé comme un paillis, le compost cumule les avantages de l'amendement et celui du paillage. Il protège le sol (et donc les racines des plantes) du froid en hiver, de la chaleur et de la sécheresse en été, et comme il est de couleur sombre, presque noire, il aide le sol à se réchauffer plus vite au printemps, en absorbant l'énergie solaire.

Apport de compost au potager au printemps
Apport de compost au potager au printempsAgrandir l'image

Comment utiliser le compost ?

Le compost peut s'utiliser de nombreuses manières, pour tous les végétaux du jardin, ou presque :

Remarque : ces données quantitatives sont une moyenne. Selon l'état de votre sol, les besoins de vos plantes, ces quantités peuvent être adaptées (le risque de surdosage est quasi nul tant que l'on reste dans des proportions raisonnables).

>> Lire aussi : Terreau, compost, quelle différence ?

Bande de pelouse ayant reçu du compost
Bande de pelouse ayant reçu du compostAgrandir l'image

Quand apporter du compost ?

Le compost peut être utilisé tout au long de l'année. Pour tous les paillages et pour les apports d'automne, on pourra utiliser du compost mi-mûr, qui achèvera de se décomposer durant l'hiver. Du printemps à l'automne, on préférera apporter aux plantes du compost mûr, qui commencera aussitôt à libérer ses éléments fertilisants.

>> Lire : Mon compost est-il mûr ?

Compost mûr
Compost mûrAgrandir l'image

A noter

Le compost libère mieux ses éléments nutritifs lorsqu'il est répandu en surface (en paillage) ou incorporé dans les couches superficielles du sol.

>> Lire aussi : Les 10 commandements du jardinier à l'écoute de la nature

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage