pictogerbeaud.com

Grande jardinière de bulbes et minimottes

Garnir une grande jardinière au printemps, ce n'est pas toujours évident et cela revient cher! Pourquoi ne pas préparer le printemps à l'automne, en composant avec des minimottes et quelques bulbes une charmante composition, à moindre coût et de beaucoup d'effet dans quelques mois ?

Pourquoi les minimottes ?

jardinière de violasAu printemps, c'est traditionnellement avec des godets que l'on compose les jardinières. On peut bien sûr arriver à de très jolis résultats, mais...

Jeunes plants prêts-à-planter

minimotte d'un pouceCes petites mottes sont de jeunes plants prêts-à-planter; un format issu du monde professionnel. Disponibles en plusieurs tailles (selon l'avancement dans la saison), elles peuvent être mises en terre directement.

Livrées en barquettes, plus elles sont petites, plus elles sont nombreuses par barquette et plus c'est économique! Un plateau de 35 coûte aux alentours de 10€. De quoi garnir un jardinière de belle taille.

Notre composition

Mélanger bulbes et bisannuelles produit de très bons résultats. Les bisannuelles forment un joli tapis coloré, pendant que les bulbes donnent un peu de hauteur et d'ampleur (par la taille de leurs fleurs).

Il n'y a pas de compétition au niveau des racines, et en plantant en 2 étapes il n'y a aucun problème de réalisation.

Pour cette jardinière, nous allons composer avec :

Mise en oeuvre

disposer les bulbes de tulipes dans la jardinièreLa jardinière (pour nous une demi barrique coupée dans le sens de la hauteur !) est garnie d'un bon terreau.

Ce sont d'abord les bulbes de tulipes qui sont disposés (pas trop régulièrement !). La profondeur de plantation des bulbes sera égale approximativement à deux fois leur hauteur. Le trou est gardé ouvert jusqu'à la finition des travaux, pour ne pas placer par mégarde un jeune plant juste au-dessus d'un bulbe !

On se préoccupe ensuite des barquettes de minimottes, qui avaient préalablement été mises à tremper dans une bassine remplie d'eau, afin d'humidifier les mottes.

.

extraire les minimottes de leur barquetteCompte tenu de leur petit format, ces plants sont assez fragiles et donc à manipuler avec précaution. Pour les extraire de la barquette en polystyrène, employez le bout de vos doigts ou un petit morceau de bois pas trop pointu.

Disposez vos petites mottes sur toute la surface de la jardinière, en panachant violas et myosotis. Utilisez le plantoir à bulbes pour pratiquer vos petits trous, en veillant à ce que ces derniers ne soient pas trop profonds et étroits, ce qui conduirait à laisser un vide d'air sous les mottes : très préjudiciable.

.

Pour finir

engrais à libération lente osmocoteComme à l'accoutumée, un bon arrosage est nécessaire pour tasser la terre sur les bulbes et autour des plants.

Un peu d'engrais peut être utile pour soutenir la floraison des bisanuelles. Les cônes d'engrais à libération lente sont bien adaptés à cet emploi. Comptez 6 à 10 cônes pour une jardinière de bonne surface.

Ensuite... laissez faire la nature. L'automne et l'hiver vont avancer, et dès le tout début d'année, les violas vous récompenseront par une floraison chatoyante des plus précoce. Les myosotis complèteront le tableau un peu plus tard (vers mars-avril), suivi logiquement par l'explosion des tulipes. Peu d'efforts pour un tableau fleuri sur plusieurs mois!

>> Lire aussi : Jardinières : évitez les mauvaises associations

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage