pictogerbeaud.com

Les oeillets

Plante emblématique des jardins de nos grand-mères, les oeillets offrent du printemps à la fin de l’été une profusion de fleurs souvent parfumées aux couleurs variées. Faciles à réussir, ils permettent de réaliser de spectaculaires plate-bandes, de somptueux bouquets et de fleurir les rocailles, les talus ou les bordures.

Les oeillets, une famille très vaste

Le genre Dianthus (famille des Caryophyllacées) comprend un très grand nombre d’espèces et de variétés horticoles obtenues par hybridations successives. Certains oeillets sont vivaces, d’autres annuels, il existe des espèces hautes, d’autres sont basses ou naines mais toutes possèdent un feuillage persistant très fin de couleur gris vert qui se développe à partir d’une souche ligneuse.

Oeillet - Dianthus caryophyllus
Oeillet - Dianthus caryophyllusAgrandir l'image

Les fleurs simples ou doubles en forme de coupe plate sont solitaires ou réunies par groupe de quatre ou cinq et portent un calice tubulaire d’où émergent des corolles aux pétales ondulés ou frisés déclinant toutes les couleurs sauf le bleu.

Oeillets des fleuristes

Ces œillets sont des espèces hautes ou moyennes qui sont vivaces ou annuelles.

Oeillets des fleuristes vivaces

L’oeillet des fleuristes ou oeillet giroflée (Dianthus caryophyllus) fleurit en juin-juillet. Vivace éphémère, il est souvent cultivé comme une bisannuelle. Haut de 50 à 60cm, il donne des fleurs parfumées de belle taille qui offrent une gamme très large de couleurs (blanc, rose, saumon, rouge). La variété ‘Triomphe’ possède les mêmes qualités mais ses tiges sont plus hautes (70 cm) et elle comprend de très belles nuances de lilas, de mauve et de pourpre. L’oeillet des fleuristes ‘Fête des mères’ se distingue par ses fleurs bien doubles aux coloris très variés souvent panachées, striées ou flammées.

Quelques-uns ont une floraison remontante, c’est le cas de l’oeillet des fleuristes à tige de fer, le plus rustique, dont les fleurs aux pétales non dentelés arborent des couleurs très vives (rouge, rose violet) ou de l’œillet remontant de Nice aux fleurs très larges mais plus frileux que le précédent. Ces oeillets remontants fleurissent de juillet à octobre.

Oeillet des fleuristes - Dianthus caryophyllus
Oeillet des fleuristes - Dianthus caryophyllusAgrandir l'image

Oeillets des fleuristes annuels : oeillet marguerite, oeillet chabaud

Haut de 50cm, l’œillet marguerite émet de nombreuses tiges portant des fleurs odorantes de taille moyenne aux couleurs intenses (blanc, rose, jaune, rouge et violet) qui s’épanouissent de juin aux gelées.

L’œillet perpétuel géant Chabaud qui est une amélioration de l’œillet marguerite est aussi florifère que lui mais ses fleurs sont plus grosses, plus doubles, plus parfumées et ses nuances de rose et de rouge plus riches. Sa floraison est échelonnée de juillet à octobre.

L’oeillet perpétuel Enfant de Nice est plus trapu mais ses fleurs roses, blanches, rouges, jaunes et saumon sont de très gros calibre.

Oeillet des fleuristes Chabaud
Oeillet des fleuristes ChabaudAgrandir l'image

Oeillet de Chine

Haut de 20 à 30 cm, l'oeillet de Chine (Dianthus chinensis) est un oeillet annuel. Bien ramifié, il porte de nombreuses fleurs vivement colorées mais sans parfum aux pétales frangés qui s’épanouissent sans interruption de l’été à l’automne. Ses fleurs pourpre foncé ou violettes souvent cerclées, maculées ou striées de blanc sont particulièrement belles.

Oeillet de Chine (Dianthus chinenis)
Oeillet de Chine (Dianthus chinenis)Agrandir l'image

Oeillet mignardise

Vivace, l’œillet mignardise (Dianthus plumarius) diffère de l’oeillet des fleuristes par sa taille plus compacte (25 à 30 cm) et ses tiges plus ramifiées. Ses fleurs doubles parfumées aux pétales découpés sont roses, blancs ou rouges. Elles éclosent en grand nombre de mai à juillet. Il supporte parfaitement les sols secs et le climat maritime. Parmi les nombreuses variétés, il faut citer :

Oeillet mignardise - Dianthus plumarius
Oeillet mignardise - Dianthus plumariusAgrandir l'image

Oeillets de rocaille

Ces œillets vivaces d’origine montagnarde sont de petite taille mais ils sont tous très florifères.

Oeillet de rocaille - Dianthus deltoides
Oeillet de rocaille - Dianthus deltoidesAgrandir l'image

Oeillet de poète

L'oeillet de poète ou oeillet barbu, Dianthus barbatus, est un oeillet vivace mais que l'on cultive généralement comme une plante bisannuelle. Haut de 20 à 60cm selon les variétés, il fleurit à la fin du printemps et les coloris de ses fleurs groupées en bouquet sont variés, souvent bicolores.

Oeillet de poète - Dianthus barbatus
Oeillet de poète - Dianthus barbatusAgrandir l'image

>> Et aussi : l'oeillet des Chartreux

Culture des oeillets

Multiplication des oeillets

Semis d'oeillets

Les œillets des fleuristes annuels se sèment en terrine en janvier-février, sont repiqués en godets et mis en place en mai. Ils fleurissent l’année du semis.

Les œillets des fleuristes vivaces, les œillets de Chine, les œillets mignardises et les œillet nains se sèment en pépinière en avril-mai, sont mis en place en octobre et fleurissent l’année suivante.

Oeillet des Alpes - Dianthus alpinus
Oeillet des Alpes - Dianthus alpinusAgrandir l'image

Bouturage de l'oeillet

Le bouturage est une méthode de multiplication qui peut se pratiquer pour tous les œillets, et c'est la seule possible pour les variétés ne produisant pas de graines comme l’œillet remontant de Nice.

En août-septembre, prélevez des jeunes pousses le long des tiges. Repiquez sous châssis dans un mélange de terre et de sable. Rempotez dans de la terre légère et maintenez hors gel avant la mise en place au printemps qui suit.

>> Lire : Boutures d'été

Oeillet
OeilletAgrandir l'image

Faux oeillet

L'oeillet d'Inde, Tagetes patula, appartient à une famille différente, celle des Astéracées.

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage