pictogerbeaud.com

Cerisier à grappes, Prunus padus

Le cerisier à grappes, Prunus padus, est un petit arbre prisé pour sa superbe floraison printanière atypique, légère et abondante. Facile à cultiver et rustique, il trouve place aussi bien dans une haie champêtre qu'au milieu de la pelouse.

Prunus padus : le cerisier des oiseaux

Haut de de 5 à 15 mètres, Prunus padus (famille des Rosacées) est un petit arbre ou un grand arbuste qui fleurit au printemps. D'avril à juin, ses fleurs blanches exhalent un parfum d'amande et sont régulièrement visitées par les pollinisateurs.

Au cours de l'été, les fleurs laissent place aux fruits, de petites drupes rouges puis noires qui lui ont valu les noms de cerisier à grappes ou de merisier à grappes. Bien que non toxiques, ne les mangez pas ; leur saveur aigre-douce n'est supportable que par les oiseaux, qui en raffolent... d'où le nom, vous l'aurez deviné, de cerisier des oiseaux !

Prunus padus, cerisier des oiseaux
Prunus padus, cerisier des oiseauxAgrandir l'image

Prunus padus, bois puant, arbre à muguet...

Tantôt appelé cerisier à grappes, merisier à grappes, cerisier des oiseaux, arbre à muguet ou bois puant, Prunus padus est à l'image de ces nombreux noms vernaculaires. Le moins flatteur, bois puant, évoque l'odeur nauséabonde que dégage l'écorce brune de cet arbre, si on la malmène. Plus poétique, arbre à muguet fait référence aux grappes de petites fleurs blanches qui, avant de pendre tête en bas, se dressent sur les rameaux, telles des fleurs de muguet.

Prunus padus : ses atouts au jardin

Outre l'attrait de ses fleurs printanières et de ses baies estivales, Prunus padus se révèle aussi par les riches couleurs automnales (jaune, orange, rouge) que prennent les feuilles avant de tomber (lire : Pourquoi les feuilles se colorent en automne ?).

Une autre chance pour les jardins de ville et les petits jardins : ses dimensions modestes lui permettent d'être invité presque partout (la variété 'Nana' ne dépasse pas 4 mètres de haut) au sein d'une haie champêtre, ou au milieu de la pelouse.

Prunus padus : forme naturelle en cépée
Prunus padus : forme naturelle en cépéeAgrandir l'image

Culture de Prunus padus

Sol

Prunus padus est facile à cultiver : il pousse sur tous les types de sols (hormis les sols trop secs) avec une préférence pour les sols neutres et frais. Si votre terrain est sujet à des inondations temporaires, ce n'est pas un problème.

Prunus padus : fruits
Prunus padus : fruitsAgrandir l'image

Exposition

Il peut être exposé au plein soleil comme à une ombre légère mais supporte également l'ombre, et sait affronter des températures très froides. Les premières fleurs sont toutefois sensibles aux gelées tardives.

Plantation

La plantation de Prunus padus se fait en automne et en hiver. Une fois en terre, il ne nécessite aucun entretien particulier. Un paillage du pied permet toutefois de préserver la fraîcheur du sol en été.

Taille

Prunus padus est un arbre de taille moyenne au port ovoïde à étalé, qui se conduit naturellement en cépée. La taille n'est pas nécessaire, hormis parfois une taille d'entretien au sortir de l'hiver pour supprimer le bois mort, les branches malades ou qui se croisent.

Il est cependant facile de le former en tige. Dans ce cas-là, supprimez régulièrement les rejets qui partent de la base.

Prunus padus : forme sur tige
Prunus padus : forme sur tigeAgrandir l'image

Prunus padus : en pratique

Variétés de Prunus padus

>> découvrir aussi : Prunus tomentosa, cerisier tomenteux

Quand planter ou semer le cerisier des oiseaux ?

Période de plantation

Epoque de semis

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage