pictogerbeaud.com

Orchidée Vanda

Les Vanda sont des orchidées à la floraison sublime. Elles sont résistantes et faciles à conserver en appartement, mais les faire refleurir s'avère assez compliqué. Pour que votre Vanda reste belle longtemps et donne de nouvelles fleurs, voici quelques conseils de culture.

Les Vanda, des orchidées à la floraison très colorée

Les orchidées du genre Vanda (ce genre compte plus de 70 espèces, et fait partie de la famille des Orchidacées) sont originaires d'Asie tropicale. Monopodiales, elles ressemblent aux Phalaenopsis, notamment en ce qui concerne les fleurs : grandes, vivement colorées et largement ouvertes, déclinées selon les cultivars dans une large palette de roses, de violets, d'oranges, et même de bleus...

Les Vandas n'ont pas de pseudobulbe et leur feuillage diffère de celui des Phalaenopsis : il est composé de feuilles longues et étroites, engainantes, disposées en éventail. Les racines aériennes sont nombreuses et abondantes ; comme la plupart des orchidées cultivées en appartement, les Vanda sont en effet des plantes épiphytes.

Orchidée Vanda
Orchidée VandaAgrandir l'image

Culture des Vanda

Pot, vase, suspension : où les cultiver ?

Une particularité des Vanda : elles n'aiment pas être cultivées en pot, dans un substrat pour orchidées (pas assez aéré). Elles préfèrent avoir les racines à l'air : idéalement, on les installe dans des paniers ou des plateaux que l'on suspend, les racines formant une véritable cascade sous la plante. Il faut alors veiller à apporter de l'eau très fréquemment.

On peut aussi installer les Vanda dans un contenant ajouré, dans lequel on place de la sphaigne ou, à défaut, des écorces.

La culture en vase est également possible.

Orchidée Vanda dans un pot en terre ajouré
Orchidée Vanda dans un pot en terre ajouréAgrandir l'image

Lumière

Les Vanda ont besoin de beaucoup de lumière, et, si possible, de lumière zénithale (qui vient du haut). Si la luminosité est insuffisante, la Vanda pourra survivre mais elle ne fleurira pas. Voilà pourquoi la floraison est difficile à obtenir en appartement : à moins de disposer d'une véranda très lumineuse, d'une large fenêtre de toit (Velux®) ou d'une grande baie vitrée bien exposée, la lumière de nos intérieurs est souvent insuffisante.

Pour maximiser vos chances de floraison, placez l'orchidée devant une fenêtre. Elle y supporte le soleil direct en début ou en fin de journée du printemps à l'automne, et toute la journée en hiver. Evitez-lui en tout cas de rester derrière une vitre exposée plein Sud, en été !

Orchidées Vanda en suspension devant une fenêtre
Orchidées Vanda en suspension devant une fenêtreAgrandir l'image

Salle de bain

La pièce qui recrée le mieux les conditions de vie naturelles des plantes tropicales est souvent la salle de bain ! Chaleur, humidité et, pour peu que la vôtre soit dotée d'une grande fenêtre, lumière : votre Vanda a de fortes chances de s'y plaire (mais gare aux courants d'air lorsque vous aérez en hiver).

Température

Une température comprise entre 18°C et 27°C est favorable aux orchidées Vanda. Elles tolèrent des températures relativement basses (10-13°C) mais elles interrompent alors leur développement. Les Vandas supportent en revanche très bien les fortes chaleurs : 40°C en été ne sont pas un problème pour elles, du moment qu'elles sont suffisamemment arrosées.

Orchidée Vanda
Orchidée VandaAgrandir l'image

Arrosage et engrais

Les Vanda, comme toutes les plantes tropicales, ont besoin d'une certaine humidité, notamment en période de croissance. Mais attention : l'eau stagnante leur est néfaste, car elle entraîne le pourrissement des racines, puis de la plante entière. Evitez aussi d'arroser par le haut pour ne pas risquer de laisser de l'eau dans la rosette de feuilles. Procédez plutôt par bassinage (qui est en outre plus efficace, en laissant le temps aux racines de mieux absober l'eau):

En période de croissance, ajoutez à l'eau d'arrosage un engrais liquide adapté aux orchidées.

>> Lire : Entretien des plantes épiphytes

Orchidée Vanda en suspension : bassinage
Orchidée Vanda en suspension : bassinageAgrandir l'image

Arrosage : mieux vaut pas assez que trop !

Les Vanda supportent mieux le manque d'eau que l'excès. Pour savoir si votre Vanda a soif, touchez ses feuilles : si celles-ci sont fines et si vous sentez les nervures sous vos doigts, c'est le signe que la plante est déshydratée.

Et si vous devez vous absenter durant plusieurs semaines, pas d'inquiétude : les Vanda peuvent se passer d'arrosage sur d'assez longues périodes. Veillez simplement à ne pas les placer au soleil en votre absence, et offrez-leur un bassinage des racines pendant plusieurs heures (voire toute une nuit) à votre retour.

Multiplication

On peut muliplier les orchidées Vanda en prélevant les keikis, ou par division : coupez la tige en deux, là où les racines aériennes se forment, en veillant à conserver au moins 3 ou 4 racines sur chacune des deux moitiés.

Parasites et maladies

Pourriture, pucerons, araignées rouges, cochenilles.

Orchidée Vanda rouge
Orchidée Vanda rougeAgrandir l'image

Floraison : comment faire refleurir une Vanda ?

Autant le dire tout de suite : une Vanda est difficle à faire fleurir, tant ses besoins en lumière sont importants. Cependant, si elle se plaît chez vous, elle peut fleurir plusieurs fois par an. Et quelle floraison !

La période de floraison est variable selon les espèces. En règle générale, elle intervient après une période de fraîcheur relative, suivie d'un retour de la chaleur. A vous de ruser pour recréer ces conditions, par exemple en plaçant temporairement votre orchidée en hiver dans une pièce moins chauffée, ou devant une fenêtre ouverte durant la nuit en septembre-octobre afin qu'elle profite de la fraîcheur nocturne...

Apparition d'une nouvelle hampe florale
Apparition d'une nouvelle hampe floraleAgrandir l'image

>> Découvrir aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage