pictogerbeaud.com

La cétoine dorée, un insecte auxiliaire utile au jardin

La cétoine dorée, joli petit scarabée, est un insecte auxiliaire bien utile au jardin. La larve de cétoine, à ne pas confondre avec celle du hanneton, décompose les déchets végétaux et s'avère précieuse dans un tas de compost, quant à la cétoine adulte, elle pollinise les fleurs... Protégez-la !

La cétoine dorée, une habituée des jardins

La cétoine dorée, Cetonia aurata, est un petit insecte de l'ordre des Coléoptères très commun au jardin. On la reconnaît facilement à sa carapace vert métallisé, aux reflets dorés. D'allure assez pataude, ce bel insecte aime visiter les fleurs : vous le verrez souvent au milieu des étamines.

Cétoine dorée - Cetonia aurata
Cétoine dorée - Cetonia aurataAgrandir l'image

Les cétoines dorées (il existe également d'autres espèces de cétoine, moins colorées, mais dont le mode de vie est comparable à celui de la cétoine dorée) sont d'autant plus nombreuses dans un jardin qu'un tas de compost y est présent : les larves se nourrissent de déchets végétaux et de matière organique en décomposition, aussi trouvent-elles dans les tas de compost un environnement idéal. On trouve aussi les larves de cétoine dorée dans les litières de feuilles mortes, dans le bois mort, ou dans les paillis de BRF.

Cycle de vie de la cétoine

Les femelles adultes pondent leurs oeufs en juin, dans les déchets végétaux, puis meurent. Les mâles survivent jusqu'à la fin de l'été et meurent à leur tour. Les oeufs éclosent et la larve passe par plusieurs stades (à la morphologie assez similaire, le "ver" devenant de plus en plus gros, jusqu'à atteindre 3 ou 4 cm) ; il lui faut généralement au moins deux ans, voire trois, pour devenir adulte. La cétoine adulte qui émerge des déchets végétaux après la nymphose ne vit que quelques mois.

De la larve à l'adulte, la cétoine est bien utile !

Décomposition des matières organiques

La larve de cétoine est précieuse : elle contribue largement au fonctionnement des écosystèmes en permettant le recyclage de la matière organique. En se nourrissant des déchets végétaux, elle permet leur décomposition en humus (par exemple en milieu forestier ou dans une couche épaisse de BRF) ou en compost (dans le composteur !). Le processus de décomposition est donc plus rapide et plus homogène dans un composteur où vivent des larves de cétoine.

Larve de cétoine dans le compost
Larve de cétoine dans le compostAgrandir l'image

Pollinisation des fleurs

Les cétoines adultes sont utiles elles aussi, car elles font partie des insectes pollinisateurs. Elles se nourrissent du nectar des fleurs (ainsi que des fruits très mûrs et des exsudats de sève) et apprécient également le pollen : elles "broutent" les étamines. Et comme leur corps est couvert de petits poils, elles transportent avec elles le pollen des fleurs visitées et facilitent ainsi la pollinisation. Elles contribuent donc à la reproduction des espèces, ainsi qu'à la fructification des plantes cultivées (arbres fruitiers, légumes, etc.).

Cétoine dorée couverte de pollen
Cétoine dorée couverte de pollenAgrandir l'image

Des larves bien inoffensives pour les plantes

Malheureusement pour les cétoines, leurs larves, gros "vers" dodus blancs grisâtres, ont une allure un peu inquiétante pour le jardinier, qui peut facilement les confondre avec des larves indésirables qui se nourrissent de racines : vers gris (larves de noctuelle) et vers blancs (larves de hanneton). Trop souvent, les larves de cétoine présentes dans le compost sont donc détruites par le jardinier zélé, peu désireux de voir les racines de ses plantes grignotées par des bestioles voraces. C'est une erreur, car contrairement aux larves de noctuelle et de hanneton, les larves de cétoine se nourrissent exclusivement de végétaux morts, elles sont donc absolument sans danger pour les plantes.

Vous pouvez sans aucun problème utiliser pour vos plantations du compost contenant quelques-uns de ces gros vers blanchâtres. En revanche, pour le rempotage des plantes en pot, notamment celles d'intérieur, mieux vaut retirer les larves (et les remettre dans le tas de compost), car, à étroit dans le pot, leurs déplacements peuvent gêner le développement des racines... et vous les trouverez sous formes de cétoines adultes, volants dans la maison !

Larve de cétoine dorée - Cetonia aurata
Larve de cétoine dorée - Cetonia aurataAgrandir l'image

Distinguer larve de cétoine et larve de hanneton

Pas évident, au premier abord, de distinguer les larves de cétoine de celles de hanneton. Cependant, à y regarder de plus près, plusieurs détails les différencient :

Larve de hanneton
Larve de hannetonAgrandir l'image

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage