pictogerbeaud.com

Pavot bleu de l'Himalaya

On pourrait croire le pavot bleu de l’Himalaya sorti tout droit de l'imagination d'un artiste peintre, tellement le bleu des pétales semble irréel ; pourtant c'est bien dans la nature que l'on trouve ce « petit » trésor ! Mais, comme son nom l'indique, pas n'importe où ! Autant vous dire de suite que peu nombreux sont les élus qui pourront l'accueillir au jardin !

Le pavot bleu de l'Himalaya, Meconopsis betonicifolia

C'est à la fin du printemps que les étonnantes fleurs du Meconopsis betonicifolia, appelé communément le pavot bleu de l'Himalaya, s'épanouissent ; une merveille ! Juchés sur une tige ramifiée de plus d'un mètre, les pétales diaphanes, bleu ciel satiné, affichant parfois quelques nuances subtiles de parme ou de blanc, s'ouvrent largement sur un bouquet de longues étamines aux anthères jaunes. Les feuilles caduques sont recouvertes de petits poils roux.

Pavot bleu - Meconopsis betonicifolia
Pavot bleu - Meconopsis betonicifoliaAgrandir l'image

Les qualités esthétiques du pavot bleu de l'Himalaya nous conduiraient, spontanément, à vouloir le placer dans un massif ; ce serait oublier ses exigences de culture. Si vous tentez l'aventure, essayez-le en sujet isolé.

Culture du pavot bleu

Climat et sol

La culture du pavot bleu est, vous l'aurez compris, très délicate. Il a besoin d'un hiver froid et sec, et de garder les pieds et la tête au frais en été. Si les expositions plein soleil sont à bannir, un endroit assez lumineux lui est nécessaire. Autre précaution : placez-le à l'abri des courants d'air.

Côté sol, la terre doit être meuble, très bien drainée, riche et plutôt acide. Un apport de tourbe est vivement conseillé.

Plantation du pavot bleu et entretien

La plantation se fait généralement de mars à mai, voire à l'automne.

La première année, on conseille de supprimer la hampe florale avant l'épanouissement de la fleur pour fortifier le pied. Les années suivantes, supprimez les fleurs lorsqu'elles sont fanées.

Au bout de trois ans, divisez le pied pour le régénérer.

Meconopsis betonicifolia - Pavot bleu de l'Himalaya
Meconopsis betonicifolia - Pavot bleu de l'HimalayaAgrandir l'image

À savoir

Meconopsis betonicifolia est une plante rustique... dans son environnement naturel, où il bénéficie d'une couche de neige pour se protéger, notamment des gelées tardives au début du printemps. Pour autant, il est déconseillé de le couvrir d'un paillis. Ce dernier garderait l’eau et l’humidité et, en cas de gel, la situation serait encore plus difficile à supporter.

Multiplication du pavot bleu

Il est difficile de faire germer les graines de Meconopsis betonicifolia. Voici toutefois la méthode pour les plus téméraires. Les semences, récoltées à l'automne, sont conservées au réfrigérateur (4ºC) jusqu'au moment des semis (ou au moins 30 jours avant les semis pour des semences achetées). Les semis sont faits en janvier-février, en terrine et dans un mélange de sable et de tourbe, ou bien en place, à l'automne, pour qu'elles subissent le gel. Déposez les graines sur le substrat en les recouvrant à peine, puis mouillez délicatement. Ensuite, placez les semis sous châssis froid. La température de germination est située à 12°C. Après un premier repiquage (à garder à l'ombre), le plant est mis en terre.

Pavot bleu de l'Himalaya
Pavot bleu de l'HimalayaAgrandir l'image

Le pavot bleu en pratique

Semis

Repiquage

Plantation

>> Lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage