pictogerbeaud.com

Tailler les graminées

Les graminées sont des plantes faciles à cultiver. Elles s'adaptent à de nombreuses situations et demandent très peu d'entretien. Une fois par an, une petite toilette s'impose : faut-il tailler ou peigner ?

Graminées caduques : on taille !

Les graminées au feuillage caduc sont celles dont le feuillage se renouvelle intégralement chaque année : Miscanthus, Pennisetum, Briza, Panicum, Imperata, Chasmanthium, ...  Les touffes doivent être rabattues (= une coupe courte et radicale à environ 10/15 cm) chaque année. Ne soyez pas trop pressé. Dans l'idéal, ces graminées seront taillées juste à la reprise de la végétation, au tout début du printemps, au moment où les nouvelles pousses vertes apparaissent.

La taille des graminées d'ornement
La taille des graminées d'ornementAgrandir l'image

Pourquoi attendre le printemps pour tailler les graminées ?

Parce que c'est pendant l'hiver que les graminées se dévoilent véritablement ! Elles animent le jardin avec leurs mouvements gracieux et leur capacité à renvoyer la lumière. Leur feuillage sèche progressivement à la fin de l'automne mais reste très décoratif pendant tout l'hiver, en prenant des teintes douces et chaleureuses : doré, bronze, cuivré... Leurs épis ondulent au gré du vent et sont magnifiés par le givre ou la rosée qui captent le moindre rayon du soleil rasant hivernal. Des atouts dont il serait dommage de se priver, sans parler de la valeur écologique des graminées : leurs touffes représentent un abri de choix pour de nombreux insectes et autres alliés de la faune du jardin !

Miscanthus l'hiver
Miscanthus l'hiverAgrandir l'image

Graminées persistantes : on peigne !

Beaucoup de graminées ont aussi un feuillage persistant (le feuillage ne sèche pas en hiver) : fétuques (Festuca), Stipa, avoine bleue (Helictotrichon sempervirens), Carex, Deschampsia, Helictotrichon,... Ces graminées ne doivent pas être taillées. Cependant, en vieillissant, les feuilles anciennes vont s'accumuler au cœur de la plante et risquent d'empêcher le développement harmonieux des nouvelles feuilles. La plante aura tendance à se dégarnir et à mal vieillir si on n'intervient pas. Un petit rafraîchissement s'impose. Il suffit de 'peigner' les touffes chaque année au début du printemps. C'est un geste très simple qui consiste à retirer les feuilles sèches et les débris végétaux. On peut procéder délicatement avec les mains protégées par des gants, ou bien à l'aide d'un râteau à scarifier la pelouse, d'un peigne pour chien ou pour cheval, ou de n'importe quel autre objet pouvant servir de peigne. 

>> Lire : Graminées persistantes

Fétuque bleue à peigner
Fétuque bleue à peignerAgrandir l'image

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage