pictogerbeaud.com

Quelle surface pour mon potager ?

Que ce soit pour se détendre, savourer des légumes de saison ou se nourrir toute l’année grâce à ses récoltes, les motivations pour cultiver son potager sont variées. Voici quelques indications et quelques conseils simples pour vous aider à déterminer la taille de votre futur jardin.

Le potager de petite taille

Un potager dont la surface est comprise entre 20 et 50m² permet de s’initier à la culture des légumes. Simple à organiser, il peut être installé en ville. Vous devrez vous limiter aux légumes qui poussent vite et prennent peu de place comme les radis, les salades et les aromatiques. Quelques pieds de tomates et des haricots grimpants semés en carré pourront y prendre place.

Potager : petite surface
Potager : petite surfaceAgrandir l'image

Prévoyez dès son aménagement initial la possibilité de l’agrandir ultérieurement. Une fois le travail du sol et les plantations achevés, 10 minutes par jour suffisent pour entretenir correctement ce petit jardin.

>> Lire aussi :

Le potager de taille standard

Quelle surface pour quels légumes ?

En matière de potager on considère généralement qu’une surface de 50m² par personne est nécessaire. Pourtant, le type de potager le plus répandu en France s’étend sur 100m² en moyenne. Bien organisé et bien conduit, il permet de récolter une bonne partie de l’année des légumes frais pour une famille de 4 personnes. Haricots, petits pois, courgettes, tomates, salades, bettes et des légumes racines comme les carottes, les betteraves, les navets et les radis y occuperont une place de choix sans oublier les petits fruits comme les fraises ou les framboises. Evidemment, il est essentiel d’optimiser l’espace dont on dispose.

Potager : surface moyenne
Potager : surface moyenneAgrandir l'image

Maximiser les rendements avec des méthodes de culture adaptées

Selon la nature du sol et les aléas climatiques, vous pouvez espérer récolter, par mètre carré, 3 kg de haricots verts, ou 5 kg de tomates, ou 1,5 kg de fraises, ou 10 laitues, 15 courgettes, 400 radis ou encore 200 carottes. Pour que le rendement soit maximal, il faut soigner la préparation du sol et fertiliser convenablement. Il est aussi indispensable de pratiquer la rotation des cultures, de faire des cultures dérobées ou intercalaires et de choisir à la fois des variétés hâtives et tardives (voir des modèles de rotation des cultures). Les supports verticaux tels que les tipis ou les pergolas permettent d’augmenter la surface cultivée et donc la production. 

Temps à consacrer à un potager de taille moyenne

Un tel potager demande environ 300 heures de travail par an, soit un peu plus d'une heure tous les deux jours. Si vous manquez de temps, restreignez la part faite aux cultures qui exigent des passages réguliers au moment de la récolte comme les courgettes ou les haricots verts.

Le grand potager

Potager nourricier

A partir d’une surface de 300 m², le potager devient véritablement nourricier mais si vous voulez être totalement autonome, vous devrez compter 500 à 600m². Il permet de cultiver toute l’année des légumes et de faire des réserves pour l’hiver grâce aux conserves et à la congélation.

Potager : grande surface
Potager : grande surfaceAgrandir l'image

Légumes, fleurs : tout est permis !

Pratiquement toutes les espèces potagères peuvent y être cultivées sur une grande échelle, notamment celles qui occupent longtemps le terrain comme les choux, les poireaux, les haricots secs et les légumes vivaces (artichauts, asperges) ou des plantes qui ont besoin de beaucoup d’espace pour se développer (courges et pommes de terre). Il est possible aussi d’y cultiver des fleurs qui ont une action bénéfique sur les légumes, soit parce qu’elles attirent les insectes pollinisateurs, soit parce qu’elles repoussent les parasites.

>> Lire : Fleurir le potager

Du temps et du matériel

Sachez qu’un potager de cette taille demande des soins quotidiens mais le recours au paillage permet de réduire notablement certaines tâches comme le binage ou l’arrosage. Pour l’entretien d’un tel potager, l’emploi de matériel motorisé est recommandé.

Grand potager
Grand potagerAgrandir l'image

Un potager même sans jardin

Très en vogue depuis quelques années, le potager en carrés est particulièrement intéressant pour débuter un potager et il peut être mis en oeuvre même si l’on ne dispose pas de surface cultivable. Il suffit d’un peu d’espace qui reçoit suffisamment de lumière et de pluie. Une cour, une terrasse ou un balcon bien exposés conviennent tout à fait pour cet usage.

Petit potager en carré
Petit potager en carréAgrandir l'image

Vous pouvez commencer par 4 carrés de 1,20m de côté et 30cm de profondeur que vous pourrez fabriquer si vous êtes bricoleur. Remplissez-les d’un mélange de terreau et de bonne terre de jardin et divisez-les en 4, 6 ou 8. Réservez-les à la culture de légumes ayant un cycle de végétation rapide (salades, radis), aux tomates et aux condimentaires. En installant un treillis sur un des côtés, vous  pourrez faire pousser des plantes grimpantes comme les haricots ou les petits pois.

>> Lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage