pictogerbeaud.com

Les semis à chaud

Les premiers semis démarrent, le plus souvent, non pas au potager, mais à l'intérieur de la maison ! Et pour cause, où trouver meilleur endroit qui allie chaleur et luminosité ? Voici donc le mode d'emploi des semis à chaud, qui vous permettra de bien débuter la saison et de prendre de l'avance sur l'arrivée du printemps !

Que sont les semis à chaud ?

Pour qu'une graine puisse germer, il lui faut un environnement spécifique, rassemblant humidité, lumière et... chaleur. Certaines graines frileuses ont des besoins importants en chaleur (températures comprises entre 15 et 23°C), comparées à d'autres. Or, cette dernière est parfois difficile à obtenir en extérieur, suivant la saison des semis (les semis à chaud commencent, généralement, dès février) et la région où l'on sème.

Semis à chaud, en godets
Semis à chaud, en godetsAgrandir l'image


La solution consiste donc à réaliser ses semis dans un espace chaud, en recréant une atmosphère favorable à leur développement !

Où trouver de la chaleur pour les semis à chaud ?

Pour ce type de semis, les professionnels utilisent une serre chauffée, mais celle-ci n'est pas forcément à la portée du simple jardinier. La solution la plus économique consiste donc à trouver une petite place à l'intérieur de la maison, dans une pièce chauffée et bien éclairée, près d'une fenêtre.

Semis à chaud dans une véranda
Semis à chaud dans une vérandaAgrandir l'image


L'utilisation d'une véranda ou d'une serre froide peut être envisagée si vous utilisez, en soutien, des mini serres équipées de plaques chauffantes, et posées sur des tablettes.
Une autre solution, mais qui demande un peu de travail d'installation, consiste à faire ses semis sous châssis et sur couche chaude. Pour plus de chaleur, le châssis peut être placé sous une serre froide. Attention ! Pensez à aérer les mini-serres et les châssis durant la journée.

>> Lire : Anticiper semis et boutures : mini-serre et tapis chauffants

Quelles sont les plantes qu'il faut semer à chaud ?

Semis à chaud pour le potager

Semis à chaud pour le jardin

Semis à chaud, en intérieur
Semis à chaud, en intérieurAgrandir l'image

Comment réussir les semis à chaud ?

Si vous envisagez de placer vos semis à l'intérieur de la maison, utilisez des terrines ou des caissettes ; elles permettent de ne pas prendre trop de place et peuvent être recouvertes d'un couvercle transparent (pour obtenir plus de chaleur et créer une ambiance humide). En contrepartie, il faudra procéder à une opération d'éclaircissage, lorsque les plants feront leur apparition, puis, au stade de 4 ou 5 feuilles, à un repiquage en godet. Cela suppose d'avoir un endroit pour entreposer les godets (serre froide ou véranda bien exposées).
Les semis en godet, quant à eux, prennent plus de place mais évitent les opérations de repiquage assez perturbantes pour les plants. Si vous optez pour cette solution (option recommandée pour les grosses graines), déposez trois graines dans les godets et ne conservez, ensuite, que le plus beau plant.

Semis de tomate en godets
Semis de tomate en godetsAgrandir l'image


Conseil : gardez le terreau légèrement humide jusqu'à la levée des plants (arrosages au vaporisateur).

Astuces
Terrines ou pots : pensez récup ! Boîtes à œufs, caisses en polystyrène, pots de yaourt, bouteilles plastique coupées en deux... font d'aussi bons contenants pour vos semis que ceux achetés dans le commerce, si vous percez des trous de drainage au fond de ceux en plastique.

Patience ! Ne semez pas trop tôt...

Vous avez l'endroit idéal pour faire des semis à chaud ? Attention, toutefois, à ne pas vous lancer trop tôt ; deux problèmes pourraient surgir :

Semis en intérieur - Eclairage artificiel
Semis en intérieur - Eclairage artificielAgrandir l'image

L'endurcissement des plants : une étape délicate

La plantation des plants issus des semis à chaud se fait lorsque les gelées ne sont plus à craindre et que la terre est bien réchauffée : fin avril – mai, selon les régions.
Mais pas question de les sortir, du jour au lendemain, de leur environnement douillet, pour les installer dehors ! Habituez-les, progressivement, à des températures plus froides : sortez-les durant la journée, quelques heures, puis la journée entière (en les plaçant sous une ombre légère). Vous pouvez également les placer sous châssis froid, ou sous cloche, pour leurs premières nuits à l'extérieur.

Endurcissement progressif des plants en extérieur
Endurcissement progressif des plants en extérieurAgrandir l'image

>> A lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage