pictogerbeaud.com

Arbres creux, cavités et trous d'arbre

Dans la forêt comme au jardin, il est fréquent d'observer des cavités dans les branches ou les troncs des arbres. Le jardinier s'en inquiète : ces trous sont-ils le signe de la mauvaise santé de l'arbre ? Peuvent-ils provoquer son dépérissement ? Faut-il les soigner ou même les boucher ?

La formation des cavités

Cavité dans un arbre
Cavité dans un arbreAgrandir l'image

Plusieurs causes peuvent être à l'origine de ces 'trous d'arbre'. 

Pendant sa croissance, un arbre peut perdre naturellement ses branches inférieures, qui finissent par manquer de lumière. L'endroit où la branche rejoignait le tronc devient alors vulnérable et si des éléments extérieurs s'en mêlent, une cavité peut facilement se former.

Parmi ces éléments extérieurs, on trouve les phénomènes météorologiques, qui peuvent exercer leur violence sur les arbres. Vent, pluie, gel, neige, chaleur ou foudre attaquent les arbres et peuvent provoquer de multiples blessures qui deviendront potentiellement des cavités. 

Ces blessures mécaniques sont propices à l'installation des xylophages, des êtres vivants qui se nourrissent du bois : bactéries, champignons, insectes. Ils rongent les plaies et participent à la formation de ces trous. En fin de chaîne arrivent les animaux excavateurs qui ne font qu'agrandir et entretenir les cavités pour s'y nicher ou s'y abriter. 

Un danger pour l'arbre ? 

Creux d'arbre fermé
Creux d'arbre ferméAgrandir l'image

Bien que naturelle, la formation de cavités dans un arbre représente une agression qui peut potentiellement nuire à sa santé. Il est donc tentant pour le jardinier d'intervenir. Certains appliquent des produits fongicides pour tenter de stopper la formation des trous.

Une technique longtemps répandue consistait à remplir le trou avec du béton pour empêcher les animaux de s'y installer et pour renforcer le tronc qui pouvait être fragilisé. Mais cette pratique est aujourd'hui déconseillée par les professionnels car elle provoque souvent l'effet inverse : l'arbre est souple, contrairement au béton qui ne lui laisse aucune amplitude de mouvement et qui le blesse en agrandissant la cavité. De plus, le béton empêche l'aération et favorise le pourrissement.

On peut aussi installer un grillage à l'entrée de la cavité pour empêcher les matières organiques (feuilles mortes, animaux) de s'accumuler dans le fond et de pourrir. Cette solution permet aussi d'entretenir une bonne aération.

Enfin, lorsque la configuration de la cavité le permet, il est envisageable de drainer le trou en perçant un étroit canal dans le fond, conduisant à l'extérieur de l'arbre. Un petit tuyau de plastique est ensuite glissé dans ce petit canal de drainage pour optimiser l'évacuation de l'eau.

Il existe encore d'autres techniques mais leur efficacité sera tout aussi limitée. Alors faut-il vraiment intervenir ? La présence d'une cavité au sein d'un arbre n'est pas forcément fatale puisqu'on connaît de magnifiques sujets très âgés qui vivent très bien avec. Et surtout, ces arbres deviennent le théâtre d'une vie animale foisonnante qu'il serait dommage de ne pas encourager.   

Le rôle écologique majeur des trous d'arbre

Ecureuils installés dans un trou d'arbre
Ecureuils installés dans un trou d'arbreAgrandir l'image

Les arbres creux et trous d'arbre sont un habitat pour de nombreux animaux qui s'en servent pour s'abriter, se nourrir, se reproduire, nicher et élever leurs petits :

L'importance de la faune dont la survie dépend directement des arbres creux (vivants ou morts) est considérable. En France, elle représente 25% de la biodiversité des forêts. Ailleurs, comme en Suède par exemple, elle représente la moitié des espèces menacées. Malheureusement les gestionnaires de forêt et les jardiniers n'ont pendant longtemps accordé aucune valeur aux arbres blessés, aux arbres sénescents (très âgés ou en fin de vie) et encore moins aux arbres morts, qui étaient purement et simplement supprimés. Cet habitat a ainsi connu un déclin massif, ainsi que les espèces qui y sont associées.

Pour pallier ce problème, une solution aujourd'hui très utilisée consiste à mettre en place des nichoirs adaptés aux différentes espèces. Ces petites boîtes à la fois utiles et décoratives plaisent beaucoup aux jardiniers qui en installent dans les jardins. Mais rien ne vaut la richesse écologique d'une cavité d'arbre, qui peut être occupée par de nombreuses espèces successivement au fil des saisons et offrir à la fois le gîte et le couvert. Alors si vous avez un arbre creux ou un arbre portant une cavité dans votre jardin, pensez à ces animaux qui voudront s'y installer et que vous aurez peut-être la chance de pouvoir observer ! 

 

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage