pictogerbeaud.com

Ail des ours : semis, culture et récolte

Plante ornementale pour coins ombragés, mais aussi plante aromatique et médicinale, l'ail des ours, sauvageonne des sous-bois, peut facilement trouver sa place au potager.

Allium ursinum : un ail sauvage

Ail des ours - Fleurs
Ail des ours - FleursAgrandir l'image

L'ail des ours (Allium ursinum, famille des Alliacées) est un ail sauvage. Il pousse spontanément, dans la pénombre des sous-bois et à la fraîcheur des fossés humides, formant de larges et denses tapis verts. À la fin de l'hiver et au tout début du printemps, les chemins ombragés s'emplissent de son odeur épicée.
Et si son odeur ne laisse aucun doute quant à son identité (en effet, toute la plante sent l'ail), son feuillage, qui apparaît dès le mois de février, ressemble, quant à lui, fortement à celui du muguet : il est formé de feuilles étroites et lancéolées, aux nervures parallèles et à la couleur vert foncé. Aussi, vaut-il mieux être prudent lorsque vous le ramassez dans la nature ! Par contre, au mois d'avril, la hampe florale apparaît et fait envoler tous les doutes : elle est formée d'une tige haute d'une vingtaine de centimètres, portant, à son extrémité, de petites fleurs blanches en forme d'étoiles et regroupées en ombelles arrondies.
Feuilles, boutons floraux et fleurs épanouies sont comestibles. Faites vite ! Avec l'arrivée des températures estivales, tout disparaît... pour réapparaître à la fin de l'hiver suivant.

La culture de l'ail des ours

Semis et plantation

Ail des ours en conteneur
Ail des ours en conteneurAgrandir l'image

Bien que sauvage, cet ail se laisse adopter facilement ; il est résistant aux maladies et sa culture est simple.
Les semis se font à partir de juillet et peuvent se prolonger jusqu'en mars, soit en pépinière, soit directement en place. Les semis en pépinière sont, ensuite, repiqués lorsqu'ils ont quatre feuilles (hors période estivale), sur des rangs espacés d'une vingtaine de centimètres et en laissant un espace de 10 à 15 cm entre chaque plant.
Il est possible, également, d'acheter l'ail des ours conditionné en godets (la plantation se fait au printemps ou à l'automne), ou juste les bulbes à planter durant l'automne, à 6 ou 8 cm de profondeur.
Une fois installé, il n'y a plus qu'à le laisser se développer. Attention, il peut, parfois, devenir envahissant.

Fraîcheur et ombre

Ail des ours- Allium ursinum
Ail des ours- Allium ursinumAgrandir l'image

La culture de l'ail des ours est facile, à condition qu'il soit installé dans un milieu adéquat, c'est à dire un coin ombragé et un sol frais et humifère. Rappelez-vous son habitat naturel !

Ennemis

L'ail des ours est une plante qui résiste plutôt bien aux maladies et ravageurs qui touchent la plupart des alliacées. Méfiez-vous, toutefois, de la mouche mineuse du poireau, contre laquelle la seule parade est la mise en place d'un voile anti-insectes.

Plantes associées

Comme toute les alliacées, la culture de l'ail des ours doit être éloignée de celle des légumineuses (pois, haricots...).

La récolte de l'ail des ours

Ail des ours - Récolte
Ail des ours - RécolteAgrandir l'image

Toute les parties aériennes et souterraines de l'ail des ours peuvent être cueillies et consommées. Mais les plus savoureuses sont les jeunes feuilles et les fleurs. La récolte des feuilles se fait au fur et à mesure des besoins, si possible avant l'apparition des fleurs.
Pour conserver l'ail des ours, il est possible de le congeler (après l'avoir haché), ou d'en faire un pesto.

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage