pictogerbeaud.com

Spathiphyllum

Plante d'intérieur de culture facile, le spathiphyllum vous gratifiera de sa floraison immaculée durant de longs mois. En potée, compositions ou même tableau végétal, la fleur de lune saura vous séduire à coup sûr!

Le spathiphyllum, ou fleur de lune

Le Spathiphyllum fait partie de la famille des Aracées. Originaire d'Amérique du Sud, cette plante vivace rhizomateuse présente un magnifique feuillage vert brillant d'où s'échappent des inflorescences très originales, blanches parfois teintées de vert ou de crème.
Si les conditions de culture lui conviennent (le spathiphyllum fait partie des plantes d'intérieur peu exigeantes) vous pourrez apprécier ses « fleurs de lune » presque tout au long de l'année.

Spathiphyllum
SpathiphyllumAgrandir l'image

Des utilisations multiples pour le spathiphyllum

Les petits sujets sont idéaux en compositions, accompagnant à merveille fougères, lierres panachés ou setcreaseas. Ils pourront aussi être mis en valeur dans un mur ou un tableau végétal en compagnie de tillandsias, de chlorophytums ou encore de piléas pour créer un beau contraste de textures et de couleurs.
Les plus grandes plantes trouveront naturellement leur place dans une jolie potée. Les pots en aluminium ou étain donneront un petit air contemporain et graphique à notre Spathiphyllum qui est pourtant une des plantes d'intérieur les plus communes en appartement. Autre intérêt, elle fait partie des plantes dites « dépolluantes » par leur capacité à absorber les substances volatiles nocives présentes dans nos appartements.

Conseils de culture du spathiphyllum

Le spathiphyllum est une plante tropicale qui se plaira dans un environnement assez chaud et humide. Évitez toujours de l'exposer à des températures inférieures à 13°C.
Installez votre plante dans un pot percé en son fond, de taille supérieure à sa motte. Ménagez un lit de billes d'argile au fond du pot équivalent à 20% de son volume total. Remplissez ensuite le pot d'un très bon terreau pour plantes vertes.
Placez votre spathiphyllum à la pleine lumière mais jamais au plein soleil, qui occasionnerait des brûlures sur les feuilles.

Spathiphyllum en intérieur
Spathiphyllum en intérieurAgrandir l'image

Les arrosages devront être réguliers en période de croissance. Laissez toutefois sécher le mélange sur 2 à 3 cm en surface avant un nouvel arrosage et videz les coupelles pour que l'eau ne stagne pas au niveau des racines. Un ajout d'engrais sera nécessaire tous les 15 jours après un arrosage copieux.
En hiver, espacez les arrosages en laissant sécher un peu plus profondément le mélange mais compensez le manque d'humidité induit par le chauffage grâce à des pulvérisations foliaires journalières. Ceci évitera les attaques d'araignées rouges. Il est aussi possible de placer la plante sur une large coupelle emplie de billes d'argile humides.

>> Lire aussi : Plantes d'appartement en hiver

Multiplication du spathiphyllum

Elle se pratique au printemps, généralement lors du rempotage, par division des touffes en séparant délicatement les rhizomes. Chaque touffe devra comporter au moins 4 feuilles et un rhizome. Elles seront alors installées dans des pots individuels de 8 cm contenant le même mélange que pour les sujets adultes.

>> Lire aussi : Diviser les bulbes, rhizomes et autres tubercules

Culture du spathiphyllum : en pratique

Spathiphyllum
SpathiphyllumAgrandir l'image

Espèces et variétés

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage