pictogerbeaud.com

Feuillages noirs et sombres

Peu utilisé et assez rare dans le règne végétal, le noir mérite pourtant sa place au jardin. Non seulement il n’est pas triste, mais il magnifie les formes végétales et embellit l’espace du jardin. Il apporte à coup sûr une note élégante et un brin d’originalité dans les massifs. Découvrez notre sélection de plantes aux couleurs intenses.

Le noir et ses nuances au jardin

Très peu de plantes possèdent un feuillage vraiment noir, les nuances de couleurs que l’on rencontre vont du pourpre ou du violet très foncé au brun et au chocolat très sombre qui se rapprochent du noir absolu. Ces feuillages à la couleur profonde captent la lumière, deviennent le point de mire du regard et sont capables de donner du relief à un massif et du cachet aux associations les plus classiques. Ces teintes sombres soulignent les contours, font ressortir la silhouette graphique de certains feuillages qui sont autant de points de repère dans l’espace du jardin et permettent de le structurer. Placés par petites touches parmi des végétaux aux teintes plus douces, ils rompent la monotonie. Selon l’intensité de la lumière, la coloration sera plus ou moins prononcée et l’atmosphère différente. Seule précaution à prendre, il faut éviter le soleil ardent qui peut altérer leur belle teinte sombre.

Les vivaces et les annuelles au feuillage le plus foncé

Des feuillages sombres et graphiques

Les feuilles persistantes et rubanées de l’ophiopogon qui forme une touffe de 20cm de haut et de 30cm de large arborent une teinte qui est la plus noire du règne végétal. En climat doux, la silhouette graphique et exotique de certains phormiums à feuillage pourpre très foncé fera merveille. Parmi les très nombreux cultivars, il faut citer ‘Noir’, ‘Dark Delight’ et ‘All Black’ qui diffèrent essentiellement par leur taille. Certains pennisetums, plantes structurantes de premier ordre, possèdent également des teintes très foncées, notamment ‘Purple Majesty’ aux épis noirs et ‘Vertigo’.

Du noir pour les bordures, les jardinières ou les potées

Pour cet usage, des plantes basses telles que les Geranium pratense ‘Dark Reiter’ ou ‘Black Beauty’ au coloris brun très foncé sont parfaites, tout comme l’aeonium ‘Zwartkop’ (ou 'Schwartzkopf') une succulente presque noire réservée aux régions douces. L’ajuga ‘Mahagony’, une vivace rampante au feuillage chocolat et les nombreuses heuchères au coloris très sombre (‘Black Beauty’, ‘Obsidian’, ‘Black Out’, ‘Frosted Violet’) sont des valeurs sûres. Beaucoup moins traçant que les oxalis à feuilles vertes, le cultivar ‘Black Velvet’ est remarquable par la couleur noire de ses feuilles triangulaires. 

A l’avant des plates-bandes

Des grands sedums (30 à 60cm), comme par exemple ‘Black Jack’ et ‘Chocolate’ déclinent des couleurs pourpres plus ou moins foncées. Quelques annuelles telles que le basilic pourpre ‘Purple Ruffel’ à feuilles noir brillant ou l’alternanthera ‘Purple Knight’ au port étalé et au beau feuillage presque noir sont aussi très décoratives. Pour les fonds de massif, laissez-vous tenter par la lysimaque ‘Fire Cracker’ (1m) qui est marron foncé ou le cimicifuga ‘Black Negligee’, dont les feuilles quasiment noires tranchent avec les fleurs blanches. 

Des arbustes au coloris profond

Les variétés de sureau noir à feuillage foncé sont toutes très élégantes, leurs feuilles très découpées sont pourpre sombre pour le cultivar ‘Black Lace’, pourpre noir pour ‘Black Beauty’. Hauts de 4 mètres, ils sont adaptés aux petits jardins. En sol frais et acide, vous pourrez succomber au charme des érables du Japon aux feuillages plus ou moins noirs (‘Nigrum’, ‘Munfire’, ‘Shojo’). Original et assez rustique pour être planté à peu près partout, l’Albizia julibrissin ‘Summer Chocolate’ vous séduira avec son feuillage brun chocolat d’une grande délicatesse. Celui du physocarpus à feuilles d’obier ‘Diabolo’ reste pourpre toute l’année et prend une coloration presque noire en été. Enfin, les formes naines ou pleureuses du hêtre (Fagus sylvatica) ont toutes en commun la coloration pourpre foncé de leurs feuilles et leur forme très originale.

Du noir pour jouer des contrastes

Il est bien sûr possible de jouer la carte de la monochromie et d’opter pour un massif ou même un jardin noir à condition qu’ils soient de petites dimensions. Si l’espace est plus large, il est préférable d’associer les teintes foncées à des nuances plus claires qui les mettront en valeur et les adouciront un peu ; le noir réveillera l’ensemble et apportera un peu de force et de chaleur. Pour des contrastes tout en douceur, misez sur le jaune (lire : Variations en jaune pour un été fleuri), le rose pâle ou le vert chartreuse de l’alchémille, de certaines euphorbes, du fenouil et surtout sur le gris (lire : Feuillages argentés). Des plantes à feuillage argenté comme les lavandes, les armoises ou les santolines font de merveilleuses compagnes pour toutes les teintes sombres.

>> Lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage