pictogerbeaud.com

Argousier

Avec son feuillage léger et ses fruits colorés et comestibles, l’argousier est décoratif une bonne partie de l’année. Très résistant, il est adapté aux conditions les plus difficiles et devient vite très beau sans soin particulier. Découvrez cet arbuste original.

L'argousier, un arbuste qui pousse partout ou presque

L’argousier (Hippophae rhamnoides) -à ne pas confondre avec l'arbousier- encore appelé saule épineux ou argousier faux nerprun, est un arbuste de 3 à 5 m de haut de la famille des Eléagnacées. Il pousse spontanément dans les zones tempérées ou subtropicales d’Europe et d’Asie où on le rencontre aussi bien dans les zones montagneuses, que sur les dunes littorales.

C’est un arbuste très ramifié au port dense et un peu évasé dont les rameaux gris très épineux portent des feuilles étroites et allongées au revers gris argenté qui sont assez semblables à celles du saule.

De petites fleurs jaunes qui éclosent en avril ou en mai avant la sortie des feuilles donnent des baies rouge orangé uniquement sur les sujets femelles car l’argousier est dioïque. Les fruits, très nombreux, sont groupés le long des rameaux. Ils apparaissent en septembre mais sont surtout visibles après la chute des feuilles. Ils constituent un bel ornement tout l’hiver si ne vous ne les récoltez pas pour en faire des confitures, des compotes ou des jus très riches en vitamine C (lire aussi : C'est la rentrée, renforcez vos défenses immunitaires !).

Hippophae rhamnoides (Argousier)
Hippophae rhamnoides (Argousier)Agrandir l'image

Culture de l'argousier en pratique

Sol

L’argousier n’a aucune exigence quant à la nature du sol. Il ne craint ni l’humidité, ni la sécheresse (lire : Des plantes économes en eau) ni les embruns. Il prospère aussi très bien dans les sols pauvres, sableux ou caillouteux que dans les terres argileuses. Il possède la capacité d’amender le sol en fixant l’azote, un peu comme le font les légumineuses.

Argousier femelle
Argousier femelleAgrandir l'image

Exposition

Plantez l’argousier au soleil pour qu’il se développe bien et fructifie correctement. Il affectionne les situations exposées aux vents.

Entretien de l'argousier

La taille n’est pas indispensable à la fructification. Taillez les branches basses qui meurent lorsqu’elles ne sont plus exposées au soleil et supprimez les drageons qui peuvent devenir envahissants. Il n’est pas utile de le fertiliser ni de l’arroser, sauf la première année.

Argousier mâle (Hippophae rhamnoides)
Argousier mâle (Hippophae rhamnoides)Agrandir l'image

Rusticité et résistance

Très robuste, il n’est sujet à aucun parasite ni à aucune maladie. Il supporte très bien la pollution atmosphérique et il est parfaitement rustique (jusqu’à –30°C).

Utilisation

Jouez les contrastes dans les massifs ou les haies variées, en l’associant à des arbustes à feuillage pourpre ou panaché ou des conifères de rocaille.

>> Lire aussi :

Argousier (Hippophae rhamnoides) - Baies
Argousier (Hippophae rhamnoides) - BaiesAgrandir l'image

Principaux cultivars d'argousiers

Il faut prévoir un sujet mâle pour cinq ou six sujets femelles afin d’assurer la pollinisation des fleurs et la production de fruits. Outre l’espèce type, plusieurs variétés sont disponibles.

Variétés femelles

Variétés mâles

Variété autofertile

>> Lire aussi : La pollinisation

Hippophae rhamnoides (argousier) en hiver
Hippophae rhamnoides (argousier) en hiverAgrandir l'image

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage