pictogerbeaud.com

Faire mûrir les fruits

Soleil, chaleur : l'été fait du bien au moral... et aux fruits qui mûrissent et qui développent leurs saveurs. Mais une saison pluvieuse, un automne précoce peuvent retarder le processus ou le stopper. Comment aider les derniers fruits de la saison à terminer leur cycle ? Voici quelques astuces qui vous permettront de déguster, jusqu'au dernier, de bons fruits !

Mûrissement des fruits sur l'arbre : effeuillage

Pour finir de mûrir, et d’acquérir toutes ses qualités gustatives, un fruit a besoin de soleil, de chaleur et d'oxygène. Hormis le placement de l'arbre sous serre, il est difficile de pallier directement le manque de chaleur.

Cependant, il existe une technique utilisée sur certains fruitiers permettant aux fruits d'accéder plus facilement à ces trois éléments, et donc, de mûrir et de se colorer plus rapidement. Cette technique est l'effeuillage. Elle se pratique surtout sur la vigne, le pêcher et l'abricotier (mais aussi la tomate !). Elle consiste à supprimer les feuilles trop proches des fruits, leur faisant de l'ombre et les enfermant dans une atmosphère humide.

Effeuillage
EffeuillageAgrandir l'image

Deux précautions sont à prendre durant cette opération :

>> Lire aussi :

Finir de faire mûrir les fruits à la maison

Si certains fruits sont tombés ou ont été cueillis trop tôt, si vous les avez achetés encore « verts », il est toujours possible de les aider à mûrir, sous certaines conditions.

Climactérique ou non climactérique ?

Si vous avez l'habitude de ranger vos fruits dans une coupe à fruits, vous avez, sans doute, déjà remarqué qu'une banane posée près d'une pomme mûre avait une fâcheuse tendance à mûrir très vite. Pour comprendre le processus, il faut d'abord savoir que tous les fruits ne se développent pas de la même façon :

Pomme mûre pour la cueillette
Pomme mûre pour la cueilletteAgrandir l'image

Grâce à ce processus, vous pouvez faire mûrir un fruit climactérique non mûr en le plaçant près d'un fruit climactérique mûr.

Attention, si vous n'y prenez pas garde, un fruit très mûr peut faire pourrir l'ensemble de la corbeille, très rapidement.

Production d'éthylène

La production d'éthylène est ralentie par des températures basses. Dans un réfrigérateur, où la température avoisine 3 à 4°C, le processus de maturation se fera, mais plus lentement. Pour plus d'efficacité, placez plutôt vos fruits à mûrir à température ambiante, sur un plat, dans la cuisine.

Et pour accélérer davantage le processus, vous pouvez toujours recouvrir la coupe d'une cloche, afin que le gaz dégagé reste concentré près des fruits.

Bananes mûres
Bananes mûresAgrandir l'image

>> Voir aussi:

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage