pictogerbeaud.com

Micocoulier

Le micocoulier est un arbre élégant et majestueux qui n’est pas réservé aux régions méridionales, où on le rencontre fréquemment. Il existe en effet des espèces de micocoulier rustiques parfaitement adaptées à l’ornementation des grands jardins où sa belle silhouette fait merveille.

Un grand arbre très décoratif

Celtis australis

Celtis australis

Le micocoulier (Celtis) dont il existe quelque 80 espèces appartient à la famille des Ulmacées. Le micocoulier de Provence (Celtis australis) est un arbre qui pousse spontanément dans les régions méditerranéennes d’Europe et d’Asie Mineure. Cet arbre élégant au feuillage caduc possède un tronc élancé dont le diamètre peut atteindre 1m. Son écorce grise marquée de protubérances ressemble à celle du hêtre. Ses feuilles sont ovales, dentées et rugueuses. Au fur et à mesure de son développement, il prend un port arrondi et étalé et peut faire de 15 à 25m de hauteur et de 8 à 10m de large. Dans les régions fraîches, il forme un petit arbre. Ses fruits, les micocoules, sont des drupes charnues de couleur noire qui servaient jadis à produire de l’alcool.
Le micocoulier de Virginie (Celtis occidentalis) dont l'écorce grise se boursoufle avec l’âge porte des petites feuilles vert brillant qui deviennent jaune pâle en automne et il donne des fruits qui sont pourpres à maturité. Il mesure en moyenne 20m de haut mais les vieux sujets peuvent s’élever jusqu’à 40m. Autrefois très apprécié pour son bois très dur avec lequel on fabriquait des manches d’outils, il est utilisé de nos jours comme arbre d’alignement dans le Midi. C’est aussi un excellent arbre d’ombrage.

>> Lire aussi :

En pratique

Sol

Celtis australis - Fruits

Celtis australis - Fruits

Le micocoulier affectionne les sols profonds, riches, bien drainés et plutôt frais mais il tolère très bien les sols pauvres et superficiels.

Situation

Plantez-le au soleil ou à la mi-ombre.

Résistance

Le micocoulier dont la longévité est remarquable est peu sujet aux maladies, il résiste à la sécheresse, à la pollution et aux embruns. Le micocoulier de Virginie peut cependant être atteint par la chlorose en sol trop calcaire.

Rusticité

Le micocoulier est rustique jusqu’à -13°C, le micocoulier de Virginie, plus robuste, supporte -30°C.

Plantation

Celtis occidentalis - Ecorce

Celtis occidentalis - Ecorce

Creusez un trou large et profond pour que ses racines puissantes s’installent facilement. Enfoncez un tuteur pour que l’arbre reste bien droit (lire aussi : Planter bien droit). Mélangez un peu de compost à la terre. Arrosez copieusement après la plantation. Poursuivez les arrosages la première année par temps sec, ensuite le micocoulier se débrouille seul.

Entretien

A part une taille de formation au début de sa croissance qui permet de former la charpente et de dégager le tronc, le micocoulier ne réclame aucun entretien. Il faut savoir que les sujets devenus imposants réagissent bien à l’élagage et aux tailles sévères.

D'autres micocouliers

Celtis sinensis

Celtis sinensis

Ces espèces sont plus rares mais tout aussi décoratives et bien rustiques (jusqu’à –25°C) :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage