pictogerbeaud.com

Un câprier au jardin... et pourquoi pas ?

Les câpriers sont des arbrisseaux condimentaires, bien connus pour leurs boutons floraux, les câpres, que l'on utilise couramment dans la cuisine méditerranéenne. Mais savez-vous que c'est également un beau sujet ornemental, pour peu qu'on laisse ses fleurs s'épanouir ?

Floraison estivale et parfumée pour un arbrisseau original

Capparis spinosa (câprier) - Fleur et feuillageLe câprier est un arbrisseau buissonnant doté de nombreux et longs rameaux souples et retombants. Les feuilles simples, ovales, vertes et coriaces, sont, lorsque le câprier pousse dans son milieu naturel, persistantes. Mais si vous cultivez le câprier dans une région où, en hiver, le gel pointe le bout de son nez, elles tombent.
À la fin du printemps, les premiers boutons floraux apparaissent ; ce sont eux qui sont récoltés de juillet à août, pour la confection des câpres au vinaigre (à noter que les fruits peuvent être préparés de la même manière que les boutons floraux : délicieux également !). Mais si vous les laissez éclore, vous pourrez profiter des magnifiques fleurs très parfumées. Fixés sur un long pédoncule, quatre grands pétales blancs s'ouvrent largement. Du centre, jaillit un bouquet d'étamines rose-violet. Les fleurs sont abondantes mais éphémères ; leur durée de vie n'excède pas une journée.
La croissance du câprier est lente. Au bout de plusieurs années de culture dans de bonnes conditions, vous obtiendrez un arbrisseau de 0,50 m de haut et de 1 m d'envergure.

Né sous le soleil !

Capparis spinosa (jeune sujet)

Capparis spinosa (jeune sujet)

Les câpriers se plaisent sur des sols secs et très bien drainés. Une terre pauvre et caillouteuse fait très bien l'affaire. Ajoutez à cela une exposition bien ensoleillée et vous avez tous les ingrédients pour réussir sa culture, ou presque ! Du fait de la fragilité de son système racinaire, le câprier ne supporte pas toujours les transplantations.
Autre critère à prendre en compte : la température. Le câprier peut se cultiver en pleine terre, dans le sud de la France. Ailleurs, optez pour la culture en pot (de haute taille) ou bien sous serre.
En Provence, le câprier est utilisé pour habiller les murets de pierres sèches.

>> Lire aussi : Un beau jardin sans eau, c'est possible !

Culture et taille

Capparis spinosaLa multiplication du câprier peut se faire par semis, en terrine, au chaud, en février / mars (lire : Les semis à chaud), (ou à la fin de l'automne) mais il faut alors être très patient avant de le mettre en place (deux rempotages, 16 mois). Plus rapide, le bouturage de tiges ligneuses à l'automne et la division des rejets sont de bonnes alternatives.
Les plants, vendus généralement en motte ou conteneur, se plantent de mars à juin.
La taille des câpriers est réalisée à la fin de l'hiver. Elle permet de supprimer les bois morts et de multiplier le nombre de rameaux.

En pratique

Caprier poussant dans un mur

Le câprier : une plante-chameau !

Semis

J F M A M J J A S O N D

Plantation

J F M A M J J A S O N D

Taille

J F M A M J J A S O N D

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage