pictogerbeaud.com

Les bases de l'Ikebana

Très graphique, d'un extrême raffinement et pouvant s’intégrer dans tous les intérieurs, l'Ikebana est un art floral qui fait de plus en plus d'adeptes. Focus sur ces compositions harmonieuses aux notes japonisantes...

Des bouquets épurés

IkebanaL'ikebana est une pratique séculaire japonaise qui va bien au delà du simple agencement de fleurs en bouquets et s'apparente même à de la sculpture. Chaque élément, du contenant aux végétaux, revêt une importance de premier ordre et porte une connotation symbolique marquée.

Le bouddhisme zen est la source de cet art complexe et codifié où l'humain, en totale harmonie avec la nature, se doit de créer un objet de contemplation en adéquation avec son état d'âme.

Un peu d'Histoire

L'ikebana porte en lui plus de 13 siècles de tradition ; ce sont les ambassadeurs du Japon qui ramenèrent l'art floral de Chine au 7e siècle, en même temps que la philosophie bouddhiste. Ce n'est que cinq siècles plus tard que les bouquets quittèrent les temples pour progressivement décorer les habitations à l'occasion d’événements divers. La pratique fut alors codifiée en cinquante-trois arrangements tous destinés à une circonstance bien particulière.

Au 18e siècle, le nom « Ikebana » est officiellement employé pour définir cet art floral si spécial, mais l'époque n'est pas la plus créative en la matière, car intuition et spontanéité sont bannies au profit d'une codification encore plus complexe destinée à satisfaire les exigences            d'aristocrates oisifs. Heureusement le siècle suivant voit la pratique se démocratiser, les femmes ont même accès aux enseignements. Les règles s'assouplissent alors et se basent sur le schéma trinitaire actuel (terre, ciel et humain). 

Depuis 1920, de nouveaux courants ne cessent de se créer ; on en compte environ 130 de nos jours !

Symbolique de l'ikébana

IkebanaL'ikebana est un art qui prend en compte de nombreux paramètres. Trois notions essentielles sont toujours représentées dans la composition : la terre, le ciel et l'homme, chacune étant symbolisée par un élément disposé selon des codes précis.

Au travers du « bouquet » son créateur exprime symboliquement l'unité cosmique et l'interdépendance des choses. C'est un moyen d'expression qui implique la pratique de la méditation durant sa création et qui doit aussi susciter des émotions chez son contemplateur. La nature est donc mise en scène par cet art au travers de l'homme qui en devient l'humble messager. 

Trois dimensions doivent être respectées : la profondeur, l'espace et une certaine asymétrie, toujours bienvenue. Les végétaux sont choisis en fonction du message que l'on veut faire passer ; ainsi par exemple les bambous symboliseront-ils la prospérité alors que les fleurs de pêcher seront un hymne à la féminité.

Comment réaliser un bouquet dans la tradition de l'ikébana ?

IkebanaDe nombreuses écoles dédiées à l'ikebana sauront vous orienter vers les diverses techniques et approfondir votre savoir mais vous pouvez commencer à vous amuser tranquillement chez vous en suivant ces quelques conseils pour une approche simplifiée de cet art ultra codifié

Les divers éléments indispensables

L'art de l'ikebana ne s'improvise pas et nécessite un peu de préparation avant de se lancer dans la confection de l’œuvre. Tout d'abord, munissez-vous d'un contenant adéquat : vase en céramique, souche d'arbre, bois flotté, pierre creuse ou tout contenant naturel et non translucide qui sera apte à masquer les fixations. Ensuite, pour maintenir en place les divers éléments, vous aurez besoin de mousse spécifique destinée à la création de bouquets (chez les fleuristes ou sur Internet) ou dans un style plus traditionnel, d'une pièce en bois percée ou lattée. 

Le choix des végétaux

Pour vous simplifier la tâche, choisissez-les de saison : des branches de cerisier ou d'amandier en fleurs, des noisetiers tortueux et une ou deux belles fleurs. Si vous le préférez vous pouvez remplacer les branches par des feuillages de diverses textures et de hauteurs variées ou mêler les deux. 

Procédure simplifiée

Le ciel est toujours représenté par le point culminant de la composition, l'humain se trouve en deuxième position vers le centre, et le sol à l'horizontale et plus bas que les deux autres. Sachant cela, il vous suffira d'agencer les éléments de façon à obtenir ce résultat harmonieux.

Sobriété

Vous pouvez ajouter des éléments naturels à cette base : roche, bois flotté, petites pommes de pin... Mais attention, le "bouquet" devra rester sobre et épurée pour que l'effet soit parfait. Evitez surtout de trop charger la composition.

Faites-vous confiance et laissez vagabonder votre esprit durant la création, vous serez surpris du résultat et adopterez sûrement l'ikebana !

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage