pictogerbeaud.com

Frangipanier : une essence exotique dans nos intérieurs

Impossible d'oublier la beauté et le parfum suave des fleurs de frangipanier, lorsqu'on a croisé cet arbuste lors d’escapades en Asie ou en Amérique. Vigoureux et peu exigeant, il trouvera sa place dans les intérieurs ensoleillés.

Une plante au carnet de voyage parfumé

Frangipanier- FleurOriginaire des Caraïbes, cette Apocynacée est désormais présente dans la majorité des régions tropicales du monde.
Son nom latin, Plumeria, lui a été donné en l’honneur du botaniste français Charles Plumier (XVIIe siècle).
Son nom vernaculaire, utilisé en France et en Italie, proviendrait d’un marquis italien du XVIe, Frangipani, qui aurait créé un parfum aux effluves similaires aux fleurs de Plumeria. Très attractive et mystique, la fleur est devenue un réel symbole autant chez les peuples d’Amazonie que dans les sociétés asiatiques.

Adaptée aux intérieurs ensoleillés

Frangipanier en potDans les conditions tropicales, le Plumeria peut atteindre 10 m de haut. Sous les tropiques, il est cultivé en pot et peut atteindre 2 m. Pour cultiver le frangipanier chez soi, il est important de l'installer dans un lieu lumineux (minimum 4h/jour). Baies vitrées, vérandas et serres sont idéales pour sa culture.
Il est possible de le garder en appartement, dans une pièce fraîche et bien éclairée.
Dès que les températures atteignent 20°C, la plante peut être mise en extérieur (lire : Plantes d'intérieur : mettez-les dehors !).

Besoin d'engrais

Comme toute plante en pot, le frangipanier appréciera l'ajout d'un engrais liquide pour plantes fleuries, à raison d'une fois par mois en période de croissance.

>> Lire : Savoir nourrir les plantes en pot

Parasites

L'araignée rouge peut sévir, surtout en serre par temps chaud et sec.

Recréer des saisons bien marquées

Le frangipanier est un arbuste qui fleurit généralement au bout de 2 à 4 ans. Pour assurer la floraison, il est important de recréer 2 saisons bien marquées, semblables à ses conditions naturelles.

En hiver : sécheresse et fraîcheur

PlumeriaLe frangipanier n’aime pas avoir les pieds dans l’eau. Pour la culture en pot, il est donc important d’opter pour un terreau bien drainant et aéré afin d’éviter que l’eau ne stagne. Un apport de sable mélangé à un terreau fibreux est idéal. Pour augmenter le drainage, une couche de 5 cm de pouzzolane peut être disposée au fond du pot lors de la plantation. Ainsi durant l’hiver, le frangipanier demandera un arrosage très modéré, voire nul. Il apprécie de même les températures avoisinant les 8 à 10°C durant la nuit. Ces conditions favorisent sa dormance nécessaire à sa floraison. Durant l’hiver, les feuilles tombent partiellement et parfois totalement.

Au printemps/été : chaleur et humidité

Lorsque les températures et la durée des jours augmentent, le frangipanier sort de son repos végétatif et développe, à l’extrémité de ses branches, de grandes feuilles vertes oblongues (15 cm) aux nervures marquées. Pour fleurir, il aura besoin de températures supérieur à 20°C et d’un arrosage régulier. Néanmoins, il est important de laisser s’assécher la surface entre deux arrosages pour éviter toute asphyxie des racines.

Une multiplication sans souci

Frangipanier - Semis

Frangipanier - Semis

La méthode de multiplication la plus facile et sûre est le bouturage. Il se réalise avec des tronçons de branches de 15 cm environ, plantés en pot et disposés dans un lieu chaud (25-30°C) et humide. Après 2 à 3 semaines, de petites racines apparaissent.

Le semis est possible, mais plus aléatoire. Et il n'est pas forcément simple de trouver des graines de qualité... Se pratique au printemps, à 18°C.

Un panel de variétés des plus colorées et parfumées

Le genre Plumeria est composé de 7 espèces et de nombreux hybrides comme :

>> Lire aussi : Plantes des parfumeurs

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage