pictogerbeaud.com

Cresson : semis, culture et récolte

Le cresson est une plante qui apprécie les milieux humides : la culture en bassin ou au bord d'un cours d'eau est donc particulièrement bien adaptée. Cependant, il est possible de le cultiver au jardin, en pleine terre, à condition que le sol soit riche et humide. Le cresson alénois mérite d'être essayé !

Une plante médicinale devenue légume

Cresson alénoisPlante herbacée, le cresson appartient à la famille des crucifères au même titre que le navet, les choux et la moutarde. Originaire du Moyen-Orient, ce légume feuille est aujourd’hui répandu dans le monde entier. Au XVIe siècle, il était utilisé pour ses vertus médicinales. Peu à peu, on l'introduisit dans l'alimentation. Il n'était alors pas cultivé mais cueilli. 

Il se développe aussi bien dans l’eau qu’en pleine terre. Il existe plusieurs variétés dont les deux plus connues sont le cresson de fontaine et le cresson alénois (également appelé "cressonnette" ou "passerage cultivée"). 

Ces deux variétés de cresson sont disponibles tout au long de l'année sur les étals.

Le cresson alénois, une plante facile à vivre

Cresson alénoisDe culture facile, le cresson alénois mérite sa place dans tous les jardins et jardinets. Cette cressonnette est une plante facile à vivre au potager par son peu d’exigences avec un semis directement en place du mois de mars au mois de septembre. Le cresson alénois se cultivait en abondance dans les potagers d’Orléans, d’où son nom “alénois” déformation d'Orléanais").

Ne pas confondre

Le cresson de fontaine et le cresson alénois ont des feuillages très différents et on ne les cultive pas de la même façon. Le cresson de fontaine, comme son nom l’indique est cultivé en milieu humide et nécessite une pièce d'eau courante, et donc une installation très particulière.

Un condiment plus qu’un légume

Jeunes pousses de cresson alénoisLe cresson alénois est très riche en vitamine C et E ainsi qu'en calcium, en fer et en manganèse. C'est plus une plante condimentaire qu'un légume. Le cresson alénois a un goût assez fort qui relève bien les salades. Les jeunes pousses présentent un goût moins fort. Il peut également être cuit dans les soupes ou en accompagnement de poissons. 

Il s'adapte également à la méthode dite "des graines germées", facile à réaliser elle permet de profiter aux maximum de tous les vitamines et sels minéraux.

Le cresson alénois remplace aisément son cousin le cresson de fontaine pour sa saveur relevée et la fraîcheur de ses jeunes pousses appréciées crues. Même s’il se montre très envahissant, le cresson de pleine terre a toute sa place dans nos jardins non seulement pour le plaisir gustatif mais aussi pour sa repousse généreuse. 

Du semis à la récolte

Le semis  

Semis de cresson alénoisLa méthode la plus simple reste le semis direct en pleine terre dès le mois de mars. Pour cela préparez le sol en ouvrant des sillons peu profonds, tassez le fond du sillon avec le dos du râteau puis semez en ligne. Il faut recouvrir d'une légère couche de terre fine et arroser. On peut également effectuer un semis à la volée. Il est recommandé d'échelonner les semis toutes les trois semaines pour mieux étaler les récoltes.

Après le semis

Un éclaircissage est nécessaire dès que les rosettes sont formées, ne laisser qu'un plant tous les 10 à 15 cm. Le cresson alénois ne nécessite que peu d'entretien mis à part des binages et des désherbages. C'est un gourmand en eau qui demande des arrosages réguliers.  Les arrosages évitent aussi une montée en graines trop rapide. Les graines peuvent être récupérées sur des fleurs fanées et séchées pour les futurs semis. Elles conservent leurs facultés germinatives pendant 3 ans.

La récolte

Les récoltes démarrent environ 6 à 7 semaines après les semis et se poursuivent jusqu'aux gelées. On récolte les plus grandes feuilles au fur à mesure des besoins dès qu'elles ont atteint une hauteur de 10 à 12 cm. La récolte est donc possible dès le mois d’avril. Couper simplement les feuilles à la base de la rosette avec un couteau bien aiguisé en prenant soin de toujours laisser quelques feuilles sur le pied. 

En savoir plus

Autres variétés

Annuels, bisannuels, vivaces...

Il ne faut pas confondre les cressons. Si l’alénois est une plante annuelle, le cresson de jardin, autre condimentaire, est une bisannuelle. Le cresson des fontaines, de culture plus difficile, est un légume vivace qui pousse en milieu aquatique.

>> Lire aussi : Les vivaces du potager

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage