pictogerbeaud.com

L'entretien d'une prairie fleurie

Vous avez semé une prairie fleurie à l'automne, l'année dernière, ou au printemps cette année, pour occuper un espace libre ou pour remplacer la pelouse qui demandait trop d'entretien ? Quand les graines finissent de tomber au sol, il est temps de faucher. Ce sera là l'unique travail que la prairie vous demandera..

Quand est-il conseillé de faucher une prairie fleurie ?

Faux et brouette dans la prairie fleurieUne prairie fleurie se compose généralement de plantes annuelles et de plantes vivaces. La floraison des vivaces s'étale généralement d’avril à juillet tandis que les annuelles fleurissent de juin à septembre. La première année de floraison, vous serez donc amené à faucher à l'automne, lorsque les dernières fleurs auront grainé.

Il est souvent recommandé, à partir de la deuxième année d'installation de la prairie fleurie, de faucher plus tôt dans la saison, c'est-à-dire au mois de juillet. Le pic de floraison des vivaces est passé, et il est estimé que les graines des annuelles qui ont pu se ressemer naturellement à la fin de l'été dernier n'ont pas résisté aux températures hivernales. Ainsi, en fauchant au début du mois de juillet, vous disposerez d'un espace plus « propre » en été (herbes moins hautes) et vous bénéficierez d'une seconde levée à la fin du mois d'août (qu'il faudra faucher, alors, en septembre ou en octobre).

Pour trois raisons, il reste toutefois préférable de faucher une seule fois, en septembre :

Le matériel de coupe

Il existe divers moyens de faucher une prairie fleurie :

La faux ou la faucille

Cette dernière convient pour les petits espaces (une plate-bande ou un carré dans le potager, par exemple).

Avantages :

Inconvénients :

La tondeuse

Tondeuse dans une prairie fleurieA utiliser avec une hauteur de coupe d'au moins 10 cm, pour éviter les bourrages et permettre aux auxiliaires de conserver un abri.

Avantages :

Inconvénients :

Le rotofil (coupe-bordure)

Le coupe-bordures (ou rotofil) peut être également utilisé pour dégager des surfaces limitées.

Avantages :

Inconvénients :

Tracez des chemins

Une prairie fleurie n'est pas forcément un espace fermé, dans lequel on ne peut entrer. En effet, rien n'interdit d'y tracer, à l'aide d'une tondeuse, des allées, des ilots de repos ou d'observation dans lesquels on placera un banc ou une chaise longue, ou pourquoi pas un labyrinthe !

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage