pictogerbeaud.com

Economiser l'eau au potager

Économiser l'eau doit être une préoccupation de tous les instants pour le jardinier éco-responsable. Pour cela, un certain nombre de gestes simples sont préconisés. Petit tour d'horizon des bonnes pratiques...

Un sol qui retient l'eau

ArrosoirsLa première des précautions à prendre est de s'assurer que le sol de votre potager est capable de retenir suffisamment l'eau des pluies et, à fortiori, des arrosages. Cette faculté à garder l'eau est due à l'humus présent dans le sol. Un sol sableux, par exemple, laisse filer l'eau en profondeur, qui devient alors inaccessible pour les cultures. Pour pallier le manque d'humus, effectuez des apports réguliers de compost ou de fumier.

.

Limiter l'évaporation de l'eau

Pour limiter les apports d'eau, il est primordial de préserver les réserves que le sol emmagasine. Pour cela, trois gestes :

Paillage au pied des fraisiers

Paillage au pied des fraisiers

Éviter les prélèvements d'eau inutiles

Lorsque l'eau se fait rare, inutile de la partager avec les mauvaises herbes. Le désherbage, grande occupation du jardinier, est d'autant plus conseillé lorsqu'il fait chaud et sec et que les réserves en eau s'amenuisent ! N'hésitez donc pas à sarcler les planches en culture durant l'été, pour limiter la concurrence des adventices.

Cultures de saison

Tétragone

Tétragone

Si vous souhaitez un potager économe en eau, il faut privilégier les cultures de mi-saison. Ainsi, pois, salades et épinards de printemps ou d'automne, carottes, choux... bénéficient des précipitations de printemps et d'automne.
L'été, privilégiez les variétés capables de supporter un stress hydrique, comme la tétragone ou la laitue 'Reine de Juillet'.

>> Lire aussi : Des salades pour l'été et Laitues : quelle variété choisir ?

Des légumes moins exigeants en eau

Certains légumes sont moins exigeants en eau que les salades, les tomates ou les melons. Ce  sont donc eux qu'il faut privilégier si vous souhaitez faire des économies d'arrosage. Parmi eux, vous trouverez, bien entendu, l'ail et l'oignon, mais aussi les asperges, les carottes, les panais, les pommes de terre, les topinambours...

Il en va de même pour le jardin d'ornement, lire :

Conseil
En cas de sécheresse, privilégiez les semis en godet aux semis en pleine terre, moins gourmands en eau.

Arroser intelligent

Les bonnes techniques d'arrosage

Puisqu'il est quasiment impossible de se passer des arrosages dans le potager, prenez quelques précautions :

>> Lire Arrosage en été : conseils pratiques

L'eau de pluie

Pour vos arrosages, la solution la plus économe et la plus écologique est bien sûr l'utilisation de l'eau de pluie. Pour cela, il suffit de la récolter dans une citerne connectée à une descente de toit, et le tour est joué. C'est simple à réaliser et l'eau est de bonne qualité et gratuite !

>> Lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage