pictogerbeaud.com

Soins de printemps pour l'olivier

En début de saison, l'olivier a besoin qu'on s'occupe de lui, pour être pimpant durant toute une année. Découvrez les soins indispensables.

Une belle plante d'orangerie

Olivier cultivé en bacL'olivier est une superbe plante d'orangerie, qui peut vivre de très longues années dans un bac, à condition de lui apporter les soins voulus. Probablement plus raisonnable que de l'installer en pleine terre si vous vivez loin de sa zone de prédilection ; les hivers rigoureux, ça existe encore !

>> Lire : La zone de l'oranger, qu'est-ce que c'est ?

.

Rempotage

Arrosage de l'olivierLe rempotage n'est pas une opération banale ; il est parfois mal vécu par l'olivier. Du coup, on le réservera aux petits sujets, cultivés dans des pots de faible dimension (

Pour rempoter un olivier :

.

Surfaçage

Gratter la couche de terre en surfaceGrattez délicatement la vieille terre située à la surface du pot (d'où le nom), pour la retirer complètement sur une profondeur comprise entre 5 et 15 cm. Attention aux racines superficielles.

Remettez à niveau, en la remplaçant par un mélange riche en humus (comme du terreau enrichi par un engrais organique à base d'algues).

Faites pénétrer en piquant à quelques endroits puis arrosez généreusement.

Le mélange idéal

L'olivier apprécie les terres drainantes, autrement dit qui ne retiennent pas l'eau. Un mélange adapté sera par exemple constitué d'1/5 de terre de jardin, d'1/5 de sable, de pouzzolane ou de billes d'argile expansé (matériau drainant) et de 3/5 d'un bon terreau du commerce.

.

Taille

Raccourcissement des rameaux les plus longs du jeune olivierL'olivier n'a pas véritablement besoin de taille. Utilisez le sécateur à bon escient, pour assurer un bon état sanitaire, et conserver au sujet une forme harmonieuse.

En particulier...

>> Lire : La taille de l'olivier

.

Quel traitements pour l'olivier ?

Voilà un arbre qui demande peu, voire pas de traitement.

Pour en savoir plus :

Le bon engrais

Evitez l'utilisation de fertilisants chimiques. Privilégiez les engrais organiques, dont l'assimilation est plus lente mais plus profitable : ils nourrissent l'arbre et allègent le substrat.

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage