pictogerbeaud.com

Mésange bleue : accueillez-la au jardin !

Avec l'arrivée des beaux jours les oiseaux chantent et réapparaissent dans les jardins. Si vous apercevez un petit passereau bleuté qui vole rapidement vers un arbre, aiguisez votre regard et vous verrez la mésange bleue qui sautille de branche en branche.

Comportement et mode de vie

Des effectifs importants

Mésange bleueDu haut de ses 11 cm, cette petite mésange est très commune dans toute la France (3 à 5 millions de couples au milieu des années 2000). Bien que conséquente sa population est moins importante que celle de la mésange charbonnière. En France, on compte 6 espèces de mésanges présentes régulièrement sur le territoire. La classification ne place plus les mésanges remiz, à longue queue ou à moustache dans les Paridés (famille des mésanges).

Un oiseau sédentaire

Sédentaire dans son habitat, la mésange bleue fréquente les bois de feuillus, les parcs et les jardins. Teintée de bleu-vert sur le dos, sa calotte bleue et une ligne noire séparant en deux sa face blanche sont caractéristiques. Elle peut cohabiter avec d'autres mésanges comme la nonnette ou la charbonnière. Pour ne pas entrer en concurrence, chacune s'installe à une hauteur différente. La mésange bleue choisit principalement la cime des arbres pour chercher sa nourriture.

Une voltige rapide

Sur de longues distances son vol est ondulant, mais on l'aperçoit plus régulièrement volant directement d'un arbre à un autre. Très vive, elle peut se poser brusquement sur un perchoir. Lorsqu'elle prend peur elle se sert de son agilité pour se faufiler entre les branchettes et disparaître dans un bosquet.

Un auxiliaire à accueillir au jardin

Associée des jardiniers

Mésange bleueDurant la période chaude, la mésange bleue est très utile dans les jardins puisqu'elle débarrasse les plants des insectes parasites. Elle chasse les coléoptères, chenilles, mouches, punaises, pucerons mais se délecte également d'oeufs et de larves. Pendue à une brindille au sommet d'un arbre, souvent la tête en bas, cet auxiliaire de choix picore les parasites, puis elle continue son repas en se balançant vers une autre brindille. Elle complète son régime alimentaire avec des graines d'oléagineux, qui prennent une part plus importante durant l'hiver.

Une mésange dans votre jardin

Le début du printemps est le moment d'installer des nichoirs pour accueillir les mésanges qui viendront y pondre leurs oeufs entre avril et juillet.
La mésange bleue se plaît à vivre en compagnie de l'homme. Elle accepte facilement les nichoirs qui lui sont adaptés et profite des mangeoires contenant des graines. Malgré sa petite taille, cette batailleuse sait défendre sa place face aux autres espèces d'oiseaux.
Durant l'hiver, les boules de graisse avec des graines de tournesol, de noix ou d'arachide leur apportent un complément de nourriture qu'elles viennent chercher volontiers (lire aussi : Le jardin, un garde-manger pour les oiseaux en hiver).

Mésange bleueMésange charbonnière

La mésange charbonnière est également intéressée par les nichoirs installés dans les jardins. Pour éviter les disputes, plusieurs nichoirs peuvent être installés en adaptant la taille de l'entrée. La mésange bleue préfèrera une entrée plus étroite (diamètre de 27-28 mm) qui ne peut pas convenir à la mésange charbonnière plus grosse. La charbonnière tente parfois d'agrandir le passage mais la tâche est souvent compliquée et il est plus judicieux pour elle de choisir un autre espace pour construire son nid (diamètre nécessaire 30-32 mm).

Ecoutez la mésange bleue !

3 chanteurs :

Divers cris de contact :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage