pictogerbeaud.com

Enquête Hirondelles 2013 de la LPO : participez !

La LPO vous sollicite à nouveau pour son enquête hirondelles! Lancé en 2012, cet observatoire consiste simplement à signaler les nids d'hirondelles occupés : entre mai et août, levez les yeux, et comptez !

Les hirondelles sont revenues : comptez les nids !

Hirondelle de fenêtre et son nid

Hirondelle de fenêtre et son nid

Une hirondelle ne fait pas le printemps : ce proverbe aura rarement été si chargé de sens que cette année ! En dépit de la météo pluvieuse à souhait ce printemps, les hirondelles sont en France depuis plusieurs mois déjà, après avoir passé l'hiver en Afrique. A la fin de l'été, elles partiront à nouveau pour leur migration de 6000 km. En attendant, elles sont en pleine époque de reproduction : les nids hébergent des poussins (2 nichées dans la saison), et sont faciles à repérer. Pour participer, il suffit de compter, entre mai et août (ce qui correspond à la période de reproduction), les nids occupés que vous observez près de chez vous ou lors de vos déplacements, et de saisir vos observations sur le site www.enquete-hirondelles.fr.

Les espèces d'hirondelles concernées par l'enquête

Hirondelle rustique

Hirondelle rustique

L'enquête hirondelles est ouverte à tous et porte sur 3 espèces, la dernière étant réservée aux professionnels :

Comment savoir si un nid est occupé ?

Jeunes hirondelles rustiques au nid

Jeunes hirondelles rustiques au nid

Plusieurs indices vous permettront de savoir si un nid est occupé ou non. D'abord, il ne présente pas de trou, en dehors de l'ouverture "d'accès" dont la taille est assez réduite. Un nid abîmé est un nid vide ; lorsqu'une hirondelle utilise un nid construit l'année précédente (cela arrive fréquemment), elle le rénove en ajoutant de la boue par endroits : on observe alors des différences de couleur entre l'ancien nid et le matériau "neuf". Ensuite, on repère facilement le va-et-vient des adultes qui apportent de la nourriture aux poussins plusieurs dizaines de fois par heure. Enfin, les jeunes hirondelles se débrouillent pour que leurs excréments tombent hors du nid : on observe, à l'aplomb du nid, un tas de fientes fraîches. Evidemment, il est possible d'observer directement les poussins (jusqu'à 5 par nichée) : quelques jours après l'éclosion, on voit leurs petites têtes dépasser au niveau de l'entrée du nid. Ils restent au nid 3 semaines à un mois avant de prendre leur envol.

Mieux connaître ces oiseaux menacés

Hirondelle rustique en vol

Hirondelle rustique en vol

Cette enquête est destinée à améliorer les connaissances des scientifiques sur ces oiseaux, dont les populations ont considérablement diminué depuis une vingtaine d'années (-41% pour l'hirondelle de fenêtre, -12% pour l'hirondelle rustique, selon les chiffres 2009 du MNHN). Elle est aussi l'occasion de sensibiliser le public et de diffuser des informations et des conseils destinés à faciliter la cohabitation (pas toujours facile) entre hommes et hirondelles "de bâti".
En 2012, 2000 personnes avaient participé, et 44.300 nids occupés avaient été dénombrés. Combien cette année ? Vite, levez le nez !

>> Lire aussi : Les hirondelles feront-elles encore le printemps ?

Plus d'informations sur le site www.enquete-hirondelles.fr

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage