pictogerbeaud.com

Le jardin à la française

Le jardin à la française, géométrique et rigoureux, illustre l'ordre et la maîtrise de la nature. Rien n'est laissé au hasard : le végétal, domestiqué et sublimé, y offre un spectacle admirable en toute saison... Redécouvrons le jardin selon Le Nôtre !

André Le Nôtre et le jardin à la française

Villandry : potager

Villandry : potager

Le jardin à la française, ou jardin classique, a fait son apparition en France au XVIe siècle, inspiré des jardins italiens. Le goût pour l'antique qui caractérise cette époque de la Renaissance française explique sans doute le succès de ces jardins semblables aux jardins romains, soigneusement dessinés, ordonnés, et ornés de statues de pierre figurant des personnages de la mythologie. Avec André Le Nôtre, paysagiste de Louis XIV, le jardin classique gagne ses lettres de noblesse en France au cours du XVIIe siècle, avant de se répandre dans toute l'Europe. Versailles, Chantilly, Vaux le Vicomte : les jardins de nombreux châteaux prestigieux, dessinés par Le Nôtre, deviennent la vitrine du jardin à la française.

Une nature domestiquée et sublimée

Vaux le Vicomte : jardins

Vaux le Vicomte

Le jardin à la française est conçu comme un décor pour l'habitation : dessiné pour être admiré depuis les appartements, il offre des jeux de perspectives, des effets d'optique, ainsi qu'un symétrie parfaite. Contrairement au jardin anglais, qui donne l'impression d'être au plus près de la nature, le jardin à la française soumet totalement le végétal : il y est soigneusement taillé, planté dans un alignement parfait ; rien n'est laissé au hasard et l'ordre et la rigueur dominent. Extrêmement élaboré et complexe, le jardin à la française tend à atteindre la perfection, l'équilibre, l'harmonie.
Le jardinier se veut même architecte (ce n'est pas un hasard si Le Nôtre appartenait à l'Académie d'Architecture et maîtrisait, à ce titre, le dessin architectural) : il conçoit le jardin comme le prolongement de l'habitation. Les parterres finement taillés évoquent des tapis brodés, les haies hautes et rectilignes jouent le rôle de murs ou de rideaux, la succession des parterres et des carrés rappelle celle des pièces d'une maison, quant aux bassins, en reflétant le décor et le ciel, ils agrandissent l'espace, à la manière de miroirs...

Spécificités du jardin à la française

Versailles : orangerie

Versailles : orangerie

Différents éléments caractérisent le jardin à la française. Ainsi, en vous promenant dans l'un d'entre eux, vous ne manquerez pas d'admirer :

Un jardin à la française chez soi ?

Villandry

Villandry

Le jardin à la française offre l'avantage d'être beau en toute saison, notamment grâce aux feuillages persistants. Il met en valeur les habitations anciennes et confère un cachet, presque une patine, à la maison ou au château en jouant le rôle d'écrin stylé et irréprochable.
Sa création et sa réalisation peuvent cependant s'avérer très complexes, surtout si vous désirez installer des bassins et des fontaines. Il est presque obligatoire de faire appel à un paysagiste pour les travaux de mise en place (préparation du terrain, plantations, semis...), à moins que vous optiez pour un plan simple à réaliser. Sachez également qu'un jardin à la française exige une surface suffisante... Les petits jardins devront composer avec le manque d'espace !
L'autre aspect contraignant du jardin à la française est son entretien très lourd : plantation et arrosage estival des annuelles des parterres et des massifs, tailles répétées des topiaires, des bordures et des haies, hivernage des plantes d'orangerie, ratissage des allées, désherbage... Rappelons cependnat que le jardin anglais, en dépit de son apparence très "décontractée" et naturelle, demande (mine de rien) lui aussi beaucoup de travail ! On n'a jamais rien sans rien...

>> Lire aussi : Quels végétaux pour remplacer le buis ?

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage