pictogerbeaud.com

Collectionner des plantes

Il y a des collectionneurs de cartes postales, des collectionneurs de chaussures, des collectionneurs de voitures... et des collectionneurs de plantes ! Mais collectionner un ĂȘtre vivant, c'est bien autre chose que d'accumuler des objets, aussi fragiles soient-ils. Quelques conseils pour bien commencer.

Pourquoi collectionner des plantes ?

Quelques orchidées : le début d'une collection ?C'est peut-être le psychiatre qui répondrait le mieux à cette question... Nous parlons souvent de 'collectionnite' par dérision, tant il est vrai que nombre d'entre nous amassent des objets par manie. Lorsque le virus vous prend... on ne peut plus l'arrêter ! 

Mais qu'appelle-t-on collection de plantes ? Il s'agit d'une accumulation de plantes d'une même famille, d'un même genre, d'une même origine géographique ou bien souvent ayant des exigences de culture proches et que le collectionneur apprécie particulièrement. L'objet de la collection consiste à maintenir les plantes collectionnées vivantes bien entendu, mais aussi à les classer, les documenter, les présenter, les mettre en valeur... 

Une collection de plantes présente de multiples intérêts :

En pratique

Une collection de plantes vivantes impose des contraintes dont il faut bien avoir conscience avant de se lancer :

Développer sa collection de plantes

Pour développer une collection, il faut acquérir de nouvelles plantes. Mais attention, on ne peut pas faire tout et n'importe quoi. 

Pas de prélèvements dans la Nature

Il peut être tentant de prélever des plantes dans la natureTout d'abord, il est bon de rappeler que les prélèvements dans la nature sont interdits. Vous pouvez échanger des plantes avec d'autres collectionneurs ou bien acheter chez des pépiniéristes. Les fêtes des plantes qui sont organisées un peu partout en France sont très utiles pour trouver les merveilles végétales qui manquent à votre collection et qui ne sont pas forcément proposées en jardineries. 

Circulation réglementée

Le commerce et la circulation de tous les êtres vivants, faune et flore, est très réglementé. Il existe une convention internationale, la CITES, qui définit précisément le degré de protection pour chaque espèce dans de longues listes appelées « annexes ». Si vous devenez collectionneur, et que vous cherchez à acquérir des plantes 'rares', prenez soin de vérifier dans ces annexes que vos plantes chéries ne sont pas protégées. Faute de quoi, vous risqueriez de vous mettre hors la loi. Cela concerne plus spécialement les collectionneurs de cactus, de plantes succulentes et d'orchidées notamment, et c'est particulièrement valable si vous partez en voyage dans un pays étranger et que vous avez l'intention de revenir avec un petit souvenir... végétal ! Renseignez-vous bien à l'avance, car très souvent il faut une autorisation préalable du pays visité pour passer la douane avec une plante.

>> Lire aussi : Créer un herbier

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage