pictogerbeaud.com

Brûler ses déchets verts, c'est interdit

Brûler les déchets verts dans un coin du jardin, cela peut paraître légitime, et c'est d'ailleurs une pratique bien répandue. Saviez-vous que c'est pourtant interdit dans la plupart des départements français ?

Peut-on brûler les déchets de jardin ?

bruler les dechets de jardin

Déchets de taille ou d'élagage, de débroussaillage, de tonte, feuilles mortes... Autant de déchets verts qu'on est tenté de brûler soi-même, que ce soit pour éliminer les éventuels parasites ou maladies, ou tout simplement s'en débarrasser sans avoir à se rendre à la déchetterie ni encombrer sa poubelle.

Bien que fort pratique pour le jardinier, le brûlage des déchets verts (qui sont assimilés à des ordures ménagères) est interdit par la réglementation (règlement sanitaire départemental) dans bon nombre de départements. Et ceci est valable quelle que soit la période de l'année, en ville, en secteur péri-urbain ou rural, pour les particuliers comme pour les professionnels (paysagistes, horticulteurs, pépiniéristes...). Une raison simple à cela : la pollution et les nuisances engendrées par ces feux "sauvages" (surtout lorsque les déchets sont humides).

La loi prévoit cependant des dérogations, non seulement pour les forestiers et les agriculteurs (dans certaines situations), mais aussi pour les jardiniers (dérogations préfectorales possibles uniquement en zones péri-urbaines et rurales). Si vous souhaitez brûler vos déchets verts, renseignez-vous donc en mairie pour connaître la réglementation en vigueur dans votre département. A défaut d'avoir l'autorisation de le faire, il vous restera toujours la possibilité d'utiliser les circuits de collecte, quand ils existent, de porter vos déchets en déchetterie, ou encore de recycler tout ce qui peut l'être (compostage, broyage en vue de fabriquer un paillis économique...).

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage