pictogerbeaud.com

L'argile et ses bienfaits

L'argile, on la connaît surtout sous forme de poteries, ou dans le sol, lorsque le jardinier ou l'architecte doit composer avec une terre ou un sous-sol argileux... Mais savez-vous qu'elle possède de nombreuses propriétés, tant thérapeutiques que cosmétiques, et qu'on peut aussi l'utiliser au jardin ?

L'argile, une roche pas comme les autres

L'argile est une roche sédimentaire composée de différents minéraux et oligo-éléments, dont une bonne partie de silicates d'aluminium. Elle est issue de l'altération de certains minéraux (micas, feldspaths...), et elle existe à l'état naturel dans le sol ou le sous-sol.

Elle possède une structure physico-chimique très particulière, ce qui lui confère des propriétés spécifiques : elle a en effet la capacité d'être mise en suspension dans l'eau (on peut donc la "dissoudre" complètement, chose étonnante pour une roche). Elle est ainsi qualifiée de colloïde minéral.

Argile verte
Argile verteAgrandir l'image

Selon son niveau d'hydratation, elle peut se présenter à l'état fluide, pâteux ou solide. Sa capacité à absorber l'eau la rend très malléable, chose appréciée par les potiers, mais cette caractéristique pose de nombreux problèmes en matière de construction : un bâtiment construit sur un sol ou un sous-sol argileux peut être sujet aux fissures (en fonction des conditions climatiques, et notamment de l'humidité, le volume de la couche argileuse se modifie, ce qui fragilise le bâtiment).

Autre caractéristique de l'argile, elle est formée de micelles de colloïdes (plus ou moins "agglomérées" en fonction de la teneur en eau) dont la taille avoisine le micron, entourées de charges négatives. Elle a ainsi la capacité d'échanger des ions avec le milieu : c'est à cela qu'elle doit ses capacités d'adsorption (à ne pas confondre avec l'absorption ; l'adsorption est la fixation d'atomes ou de molécules, liquides ou gazeux, sur un support solide).

Les différentes argiles

Les argiles constituent une grande famille ; elles diffèrent les unes des autres par leur composition et leur structure physico-chimique. Ainsi, elles sont de diverses couleurs (argile verte, rouge, rose, blanche, beige...), et présentent différentes propriétés physiques (capacité d'absorption d'eau plus ou moins élevée, plus ou moins grande malléabilité). Leurs propriétés thérapeutiques et leur utilisation en cosmétique dépendent également de leurs spécificités.

Argiles blanche, verte, rouge
Argiles blanche, verte, rougeAgrandir l'image

Se soigner avec l'argile

C'est surtout l'argile verte (montmorillonite le plus souvent, et parfois illite) qui est utilisée à des fins thérapeutiques. Ses propriétés sont multiples : adsorption (ce qui permet l'inhibition des germes pathogènes et des champignons de type levures), absorption, cicatrisation, reminéralisation ; elle est aussi anti-congestive et légèrement antalgique.

Un mot sur l'usage interne de l'argile verte

L'argile verte en usage interne est déconseillée aux personnes souffrant d'hypertension, de constipation, d'occlusion intestinale ou de hernie, ainsi qu'aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 3 ans. La prise d'argile n'est pas compatible avec celle de médicaments (possible neutralisation des principes actifs). Enfin, certaines argiles peuvent contenir des quantités non négligeables de métaux lourds. La prudence est donc de mise, et il est dans tous les cas préférable de demander conseil à son médecin.

L'argile source de beauté

L'argile est aussi utilisée, et de plus en plus (en lien, sans doute, avec l'attrait qu'exercent les produits naturels) dans les produits cosmétiques. Masques de beauté, dentifrices, produits capillaires, soins pour bébé (produits pour le change), autant de produits qui peuvent contenir de l'argile.

Masque de beauté à l'argile
Masque de beauté à l'argileAgrandir l'image

Utilisation de l'argile au jardin

Au jardin, l'argile blanche (kaolinite) peut également s'avérer utile. Elle est intéressante en sol acide, pour relever naturellement le pH, ainsi qu'en sol sableux : l'incorporation de poudre d'argile à la terre permet de reconstituer le complexe argilo-humique (argile liée aux acides humiques de l'humus) et d'améliorer la rétention de l'eau et des éléments nutritifs par le sol.

Des pulvérisations d'argile en suspension dans de l'eau sont également utilisées pour lutter contre certains ravageurs, en constituant une barrière minérale de protection (pucerons, cicadelles, tordeuse, acariens...).

Enfin, le pralinage des arbres et arbustes vendus à racines nues (geste incontournable lors de la plantation des rosiers, par exemple), fait intervenir l'argile, associée à du fumier.

Où acheter de l'argile ?

Selon l'usage auquel on la destine, on peut la trouver dans certaines jardineries, en pharmacie ou en magasins spécialisés dans les produits bio et naturels. On l'achète sous forme de poudre, de tablettes, de morceaux, de pâte prête à l'emploi (idéale pour les masques ou les cataplasmes), de bandes...

Pour une utilisation cosmétique ou thérapeutique, assurez-vous que l'argile que vous achetez répond aux normes pharmaceutiques ou cosmétologiques (propreté microbiologique notamment). Autre critère, préférez l'argile séchée au soleil à celle séchée dans un four ; elle aura mieux conservé ses propriétés. Enfin, évitez d'utiliser des ustensiles en fer, en métal oxydable ou en plastique lorsque vous manipulez de l'argile ou réalisez des préparations (pâte, solution...) ; choisissez des ustensiles en bois et des récipients en verre.

>> Lire aussi :

Argile verte en poudre
Argile verte en poudreAgrandir l'image

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage