pictogerbeaud.com

Les jardins thérapeutiques

Les jardins thérapeutiques se multiplient depuis une dizaine d'années, et pour cause : le jardinage, c'est bon pour le corps et l'esprit ! Maisons de retraite, centres de soins et hôpitaux ont bien compris les atouts des jardins qui soignent.

Un jardin thérapeutique pour qui ?

Les jardins thérapeutiques sont des jardins destinés à compléter l'offre de soins médicale et paramédicale, en hôpital, en EHPAD, en maison de retraite, en centre de rééducation ou de réadaptation, en centre d'accueil de personnes handicapées... Ils s'adressent à toutes les personnes, âgées ou non, confrontées aux troubles engendrés par l'hospitalisation ou la vie en collectivité, ou en situation de perte d'autonomie, de déséquilibre psychique (dépression, pathologies psychiatriques), de troubles moteurs ou cognitifs (maladie d'Alzheimer, handicap, retard mental)...

Personne âgée en déambulateur
Personne âgée en déambulateurAgrandir l'image

Le rôle du jardin thérapeutique

Un jardin thérapeutique est un lieu d'agrément constituant un environnement stimulant (on s'y promène pour le plaisir, comme dans n'importe quel jardin, on observe, on admire, on se laisse surprendre), mais aussi un outil thérapeutique, complémentaire des composantes médicales du parcours de soin.

Repos sur un banc
Repos sur un bancAgrandir l'image

Le jardin en général et le jardinage en particulier ont en effet des effets positifs sur le corps et l'esprit :

Potager fleuri en carrés
Potager fleuri en carrésAgrandir l'image

Aménagements et idées pour créer un jardin thérapeutique

La conception d'un jardin thérapeutique n'obéit pas à un modèle particulier. N'importe quel jardin peut être à visée  thérapeutique, à partir du moment où il est adapté aux personnes à mobilité réduite ou fragilisées par l'âge ou la maladie. Ainsi, on aura éliminé les souces de danger potentiel : plantes allergisantes ou irritantes, plantes à épines, plantes attirant les insectes susceptibles d'occasionner des piqûres, branches basses dans les allées, bordures au ras du sol pouvant provoquer des chutes, revêtements de sol glissants par temps humide (attention aux dalles) ou entravant la marche (grosse épaisseur de graviers).

Des allées bitumées faciliteront l'accès au jardin aux personnes en fauteuil, des bancs inviteront au repos et à l'observation, des tables permettront de pratiquer certaines activités de jardinage "en hauteur", en position assise, pour ceux qui ne peuvent pas se baisser ni rester en position debout, un coin potager, une haie fruitière, une fontaine, des nichoirs ou une volière ajouteront de la vie au jardin, des parcours thématiques motiveront les promenades (parcours des sens, parcours de rééducation)...

Fontaine dans un jardin
Fontaine dans un jardinAgrandir l'image

>> Lire aussi :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage