pictogerbeaud.com

Arnica : propriétés et utilisations

L'arnica est une plante connue pour soulager bleus, bosses et douleurs articulaires. Quelles sont ses propriétés et comment l'utiliser? Découvrez aussi quelques recettes d'infusion, teinture et baume maison à l'arnica...

Arnica montana, une plante... de montagne !

L'arnica des montagnes, Arnica montana, est une plante de la famille des Asteracées, et qui pousse en montagne, sur les sols acides et pauvres en éléments nutritifs. En France, on rencontre l'arnica notamment dans les prairies et les pâturages des Alpes, du Massif Central, des Vosges et des Pyrénées. Cette plante herbacée forme une rosette de feuilles basales, et les fleurs, qui s'épanouissent entre mai et août selon l'altitude, sont jaune d'or.

Arnica montana dans son habitat naturel
Arnica montana dans son habitat naturelAgrandir l'image

L'Arnica montana se fait rare dans la nature, victime de l'agriculture intensive, du sur-pâturage, de l'alcalinisation des sols par les engrais et les amendements... En France, c'est une espèce protégée. Plutôt que de la cueillir dans la nature, essayez plutôt de la récolter au jardin : sa culture est certes délicate, mais pourquoi ne pas faire une tentative de semis !

Vous pouvez également acheter des fleurs séchées chez un herboriste.

>> Lire : Culture de l'Arnica montana

Arnica montana - Fleur
Arnica montana - FleurAgrandir l'image

Propriétés de l'arnica

L'arnica est connu depuis le Moyen-Age pour ses propriétés médicinales, notamment anti-inflammatoires et anti-névralgiques. L'arnica est traditionnellement utilisé pour apaiser les douleurs musculaires et articulaires, pour soulager les hématomes (bleus), les oedèmes (bosses), les contusions (traumastismes liés à un choc). C'est l'allié idéal des parents d'enfants casse-cou, ainsi que des sportifs !

Autres utilisations possibles de l'arnica : pour calmer les maux de gorge, notamment en cas d'angine, ainsi qu'en tant que traitement anti-poux (lire : Anti-poux maison : solutions naturelles).

Fleurs séchées d'Arnica montana
Fleurs séchées d'Arnica montanaAgrandir l'image

Utilisations de l'arnica

L'arnica s'emploie essentiellement en usage externe. Evitez absolument de l'appliquer sur les plaies ouvertes ou même les simples égratignures.

Généralement, on l'utilise sous forme de teinture (à diluer) ou d'infusion dont on imbibe une compresse à appliquer sur les zones douloureuses. On peut aussi utiliser l'infusion et la décoction d'arnica en gargarisme pour apaiser les maux de gorge (bien recracher !). On trouve également dans le commerce des pommades et baumes à l'arnica, d'usage plus pratique pour les bleus et les bosses.

Hématome
HématomeAgrandir l'image

Recettes à base de fleurs d'arnica

Il est facile de préparer soi-même une infusion, une teinture, une huile de macérât ou un onguent à l'arnica. Quelques recettes de base :

>> Lire aussi : Huile d'arnica, millepertuis, calendula : faites-les vous-même !

Baume maison à l'arnica
Baume maison à l'arnicaAgrandir l'image

L'arnica en homéopathie

Pour l'usage interne, il est préférable de ne pas se risquer à l'auto-médication avec des préparations maison (l'arnica présente une toxicité). Préférez les formes homéopathiques vendues en pharmacie

En médecine homéopathique, Arnica montana a les indications suivantes (respectez la posologie conseillée par le laboratoire fabricant) :

http://www.gerbeaud.com
La passion du jardinage