Pourquoi certaines plantes sont-elles aromatiques ?

Le 8 juillet 2014 par Clémentine Desfemmes

Les huiles essentielles font beaucoup parler d'elles depuis quelques années. Mais les plantes qui les synthétisent, elles, se font plus discrètes. Certes, il s'agit de plantes aromatiques, mais lesquelles ? Comment produisent-elles ces essences aromatiques, et pourquoi ? Escapade au royaume des senteurs...

Plantes aromatiques : de petites usines à parfums

Certaines plantes sont capables, à partir des sucres issus de la photosynthèse et des nutriments puisés dans le sol, de synthétiser des essences aromatiques, c'est-à-dire des substances odorantes et volatiles, combinant des molécules très variées (en moyenne une centaine de molécules différentes pour une seule essence : terpènes, cétones, alcools, esters, aldéhydes...). Ces essences sont produites par des cellules végétales spécialisées et stockées dans de petites poches situées dans les feuilles, les fleurs, les tiges, le bois, l'écorce, la résine, les graines...

Chaque plante synthétise une essence unique (sa composition chez une espèce donnée peut varier en fonction du sol et du climat -on parle de chémotype d'une huile essentielle-, ainsi que de la partie de la plante concernée), dotée d'un parfum bien particulier, voire de certaines propriétés : parfumerie, aromathérapie et cosmétique mettent ainsi à profit les essences aromatiques extraites des plantes sous forme d'huiles essentielles.

Myrtus communis - Myrte
Myrtus communis - MyrteAgrandir l'image

De l'essence aromatique à l'huile essentielle... et à l'eau florale

L'essence aromatique d'une plante peut être extraite de deux manières : par expression à froid (possible uniquement avec les écorces d'agrumes), et par distillation à la vapeur (pour toutes les autres plantes aromatiques) : cette 2e méthode consiste à faire passer de la vapeur d'eau à travers le matériel végétal. Ce faisant, la vapeur fait éclater les petites poches d'essence contenues dans les tissus végétaux et se charge en molécules aromatiques. Cette vapeur d'eau est ensuite refroidie ; on obtient après refroidissement de l'eau liquide surmontée d'une couche d'huile essentielle (=extrait liquide concentré et complexe) insoluble dans l'eau.

Il n'y a plus qu'à séparer les deux phases : d'une part, l'huile essentielle, d'autre part, l'eau, qui contient des molécules aromatiques hydrosolubles : c'est l'hydrolat aromatique (appelé eau florale si ce sont des fleurs qui ont été distillées). Cet hydrolat aromatique est moins concentré que l'huile essentielle et il contient des molécules différentes : il est complémentaire à l'huile essentielle. Pour certaines plantes, la distillation ne donne pas d'huile essentielle mais uniquement de l'hydrolat aromatique (bleuet, hamamélis), utilisé par exemple pour les soins de la peau.

Huile essentielle
Huile essentielleAgrandir l'image

Aromatiques connues... ou inattendues !

C'est le soleil qui fournit aux plantes l'énergie nécessaire à la synthèse de ces substances puissamment parfumées : ce n'est donc pas un hasard si la majorité des plantes aromatiques poussent dans des zones ensoleillées et chaudes, voire sèches, par exemple dans les régions méditerranéennes (les plantes aromatiques comme le thym, le romarin ou la lavande en sont de bons exemples). Mais en dehors de celles que nous classons spontanément parmi les aromatiques, quelles sont les plantes suceptibles de donner de l'huile essentielle ?

D'abord, elles ont toutes en commun d'être odorantes, mais toute plante parfumée n'est pas forcément capable de fournir une huile essentielle : encore faut-il que l'on puisse extraire son essence en quantité suffisante. Ainsi, sur les plusieurs centaines de milliers d'espèces végétales dans le monde, environ 4000 savent synthétiser des essences aromatiques, mais seulement quelques centaines d'entre elles produisent suffisamment d'essences pour que l'on puisse les extraire sous forme d'huile essentielle. Elles appartiennent notamment aux familles suivantes :

  • Les Lamiacées : sans surprise, on y trouve le thym, la lavande, la sauge, la menthe, le romarin, l'origan, la marjolaine, le basilic, la sarriette... mais aussi le patchouli ;
  • Les Myrtacées : eucalyptus, giroflier...
  • Les Rutacées : tous les agrumes ;
  • Les Cupressacées : cyprès, genévrier...
  • Les Abiétacées : sapin, pin, cèdre...
  • Les Apiacées : coriandre, fenouil, anis...
  • Les Astéracées : camomille, armoise, estragon, hélichryse...
  • Les Lauracées : laurier noble, cannelle de Ceylan, bois de rose, camphrier (ravintsara)...
  • Les Géraniacées : géranium bourbon et géranium rosat...
  • Les Myrtacées : myrte, niaouli, melaleuca (tea tree)...
  • Plus rarement, les Graminées (citronnelle de Java, palmarosa), les Ericacées (gaulthérie), les Annonacées (dont le célèbre ylang-ylang très utilisé en parfumerie)...
Fleurs d'ylang ylang
Fleurs d'ylang ylangAgrandir l'image

Quelle est l'utilité de ces essences aromatiques pour la plante elle-même ?

Si certaines plantes produisent des essences, ce n'est pas seulement pour que nous puissions nous parfumer ou soigner nos petits maux grâce à l'aromathérapie. Les essences aromatiques sont avant tout utiles à la plante :

  • Elles repoussent les parasites et protègent la plante de certaines maladies grâce à leurs propriétés antifongiques, antivirales, antibactériennes ou insectifuges (lire : Plantes antimoustiques) ,
  • Elles attirent au contraire les insectes pollinisateurs (fleurs parfumées, fécondées par certains insectes butineurs) et permettent ainsi à la plante d'assurer sa reproduction ;
  • Elles pourraient également permettre aux plantes de communiquer entre elles ;
  • Elles représentent une réserve d'énergie mobilisable, par exemple, en cas de conditions climatiques défavorables.
Genévrier
GenévrierAgrandir l'image

Quelques chiffres

Saviez-vous que pour obtenir 1kg d'huile essentielle, il faut distiller 4000 kg de pétales de rose de Damas (1 hectare de rosiers !), 150 kg de sommités fleuries de lavande vraie, ou encore 7kg de boutons floraux de giroflier ?

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Pourquoi certaines plantes sont-elles aromatiques ?

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Kaboul
15/12/2016, à Quimperlé

Répondre

Une fois j'ai soigné un rhume grace aux huiles essentielles Merci beazucoup à toutes les huiles essentielles du monde

Wita
13/07/2014, à Hirtzfelden

Répondre

Article très intéressant...Merci pour ces informations très claires!