Permaculture, l'autre vision du jardin bio

Le 24 novembre 2010 par Faustine Milard

Si l'agriculture biologique s'inquiète entre autres, du respect de l'écosystème, la permaculture va beaucoup plus loin. Ici, chaque plante est à la place la plus optimale, chaque élément remplit plusieurs fonctions, toutes les énergies naturelles sont utilisées au mieux et la biodiversité est bien entendu respectée. Une véritable leçon d'écologie pratique pour vivre son jardin (voire plus) autrement...

Historique

Potager en permaculture

Potager en permaculture

Le terme de permaculture est un terme valise, provenant de la contraction « d'agriculture permanente » apparu dans les années 70 grâce au travail de deux passionnés australiens. Il s'agissait alors d'apprécier l'efficacité et la productivité des écosystèmes naturels. Une observation attentive, qui permettait ensuite d'en déduire des principes directeurs universels pour redessiner l'agriculture. Et ce, de manière autonome et durable, simplement à l'image de la nature.

Depuis, le modèle de permaculture, bien connu des Anglo-saxons, ne s'associe plus seulement à la seule pratique agricole, mais s'applique également au mode de vie dans son ensemble.

Les principes

Appliqués à un jardin, les principes tirés de l'observation d'écosystèmes favorisent sa productivité et le dotent d'une certaine autonomie énergétique. Un des premiers principes de la permaculture est de placer chaque plante, chaque élément du design là où ses besoins seront comblés et son énergie utilisée.
Et l'on aborde par là même un autre principe : chaque élément assure plusieurs fonctions, et a donc plusieurs utilisations. En pratique, cela signifie qu'une mare assure le stockage de l'eau pour arroser le potager, fournit un abri aux canards et oiseaux de passage, produit des plantes et des poissons, réfléchit la lumière du soleil de manière optimale... Car l'énergie produite naturellement par chaque élément doit aussi être utilisée à son maximum, interceptée et stockée (si possible) pour les utiliser lorsque le besoin s'en fait sentir.

Conception d'un massif en permaculture

Conception d'un massif en permaculture

Les ressources naturelles sont en effet trop souvent négligées et doivent être utilisées tant que faire se peut. Ce principe se manifeste par des animaux en place plutôt que des tracteurs, par du compost tiré de leur fumier plutôt que des engrais chimiques, par une énergie solaire pour une énergie fossile... De même que la permaculture n'a pas de grandes ambitions, le permaculteur préfère valoriser à son maximum de petits espaces et surtout laisser faire le temps. « Il faut utiliser des solutions lentes et petites », disait David Holmgreen, l'un de ses fondateurs. Dernier élément clef, qui coule de source, mais ne doit pas être oublié, c'est le sacrosaint principe de la biodiversité dont l'importance n'est plus à démontrer.

Tous ces principes, loin d'être exhaustifs, ne sont que le haut de l'iceberg de la permaculture. Car chaque permaculteur peut développer son propre système. De nouveaux principes s'ajoutent ainsi au fil du temps à ceux qui font référence. Et constituent même pour certains un mode de pensée, une vision et une compréhension du monde. Plus ils sont intégrés par l'individu et plus ils deviennent automatiques, le faisant ainsi évoluer vers une "culture" permanente. Tout est dit!

Des exemples ?

Plan de jardin en permaculture

Plan d'un jardin en permaculture

Ceux qui souhaiteraient vérifier directement sur le terrain les résultats d'un écosystème géré en permaculure peuvent prendre contact avec le réseau français Brin de paille pour avoir les coordonnées de quelques passionnés près de chez eux ayant choisi la permaculture comme mode de vie.

Ou bien tenter directement une plongée dans le monde de la permaculture grâce au festival de permaculture itinérant. En 2009 en Bourgogne, en 2010 en Belgique... Pour 2011 toutes les infos seront normalement disponibles sur le site du festival.

» En savoir plus :

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Permaculture, l'autre vision du jardin bio

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Payeursansdroit
30/09/2012, à Laizy

Répondre

Je voudrais bien cultiver mon jardin avec ces principes, mais je ne trouve personne. pouvez-vous m(aider ? merci, une arrière grand mère curieuse