Balsamine de l'Himalaya : une belle envahisseuse

Le 2 février 2012 par Mélanie Dupuis

Cet été, dans les Pyrénées, notamment en Ariège, nous avons pu voir de grandes étendues de balsamine de l'Himalaya, jolie par son effet de masse, mais qui avait l'air de vouloir proliférer un peu partout et en très grande quantité... Cette plante étend très rapidement son territoire en France, surveillez vos jardins !

Fiche d'identité

  • Impatiens glanduliferaNom botanique : Impatiens glandulifera.
  • Originaire de l'Himalaya, introduite en 1839 comme espèce ornementale.
  • Grande plante vigoureuse (>150cm), glabre, aux feuilles opposées ou en verticille, nettement dentées, aux fleurs roses, rouges ou pourpres en grappes lâches, odorantes, à éperon court.
  • Floraison de juillet à octobre.

Une prolificité... explosive

Les graines de la balsamine de l'Himalaya sont contenues dans des capsules allongées qui éclatent par détente de la tige capsulaire quand elles sont à maturité. A peine effleurées, elles projettent violemment leurs graines jusqu'à deux mètres de la plante. C'est un "jeu" d'ailleurs très drôle pour les enfants mais qui permet de disséminer encore plus les graines... Il paraît que c'est cette "impatience" à se ressemer qui a valu son nom à la plante.

Elle se naturalise facilement et devient alors très envahissante : elle est d’ailleurs considérée comme une plante invasive. Naturalisée dans de nombreux endroits, elle se répand principalement le long des cours d'eau, sur les talus et pentes et aime les lisières ou les zones ombragées ainsi que les sols frais.

Phytothérapie

Impatiens glandulifera - fleursConnue parmi les fleurs de Bach pour soigner :

  • Manque de patience, précipitation ;
  • Irritation facile ;
  • Réactions agressives ;
  • Agressivité par irritabilité.

Méfaits

Outre qu'elle exerce une forte compétition vis-à-vis des espèces indigènes en place, qu'elle étouffe, elle déstabilise les berges et les talus, et peut envahir un cours d'eau et gêner son écoulement.

.

Moyens de gestion

  • Impatiens glanduliferaFaucher avant sa floraison ;
  • Mettre prés et talus en pâturage ;
  • Ne pas disséminer les graines consciemment (en plantant, en donnant, en jetant les résidus de fauche chez le voisin...).

En savoir plus

 

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Balsamine de l'Himalaya : une belle envahisseuse

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Colombette29
06/07/2016, à Lesconil

Répondre

Bonjour ! on parle des invasives, chez nous c'est l'ail triquêtre !! Avez-vous un truc ? j 'avais tout arraché l'année dernière et ça a repoussé ... Merci de votre réponse :) Cécile

Colombette29
06/07/2016, à Lesconil

Répondre

Bonjour ! on parle des invasives, chez nous c'est l'ail triquêtre !! Avez-vous un truc ? j 'avais tout arraché l'année dernière et ça a repoussé ... Merci de votre réponse :) Cécile